Info

Hong Kong : les parlementaires ouvrent la voie vers une interdiction du commerce de l'ivoire

Hong Kong Ivoire
Récit : Stéphane Leroyer | TV5MONDE | Montage : Olivier Dali ◉ Crédit photo : Kin Cheung | AP IMAGES

À Hong Kong, considéré comme l'un des lieux clé de la contrebande d'ivoire, les parlementaires se sont engagés dans une loi qui devrait interdire progressivement les ventes de l'or blanc.

dans

Trois ans. Les autorités hong kongaises se donnent jusqu'à 2012 pour interdire le commerce de l'ivoire. Le vote a été scellé à une large majorité.

Une décision était très attendue par les défenseurs de l'environnement après l'abolition totale des ventes d'ivoire par la Chine entrée en vigueur fin 2017.

Nous voulons que l'interdiction du commerce de l'ivoire s'étende à d'autres pays asiatiques...
Michael Lau, WWF Hong Kong

"Cela montrera l'engagement du gouvernement de Hong Kong pour la protection des éléphants d'Afrique" se réjouit Michael Lau de WWF Hong Kong. Et d'ajouter : "Ce qu'il faut ensuite , c'est renforcer l'application de la loi pour faire en sorte qu'il n'y ait plus commerce illégal dans ou via Hong Kong" 

Le gouvernement de l'ancienne colonie britannique revenue en 1997 dans le giron de la Chine avait annoncé fin 2016 son intention d'interdire avant 2021 les importations et exportations d'ivoire.

Dans les faits, depuis 1990 et l'interdiction internationale du commerce de l'ivoire, Hong Kong autorisait toujours la vente d'ivoire du fait d'un stock officiel constitué avant la décision, et en théorie uniquement à destination du marché insulaire.

Un juteux marché


Hong Kong autorise toujours la vente d'objets en ivoire issus des stocks officiels constitués avant l'interdiction internationale de ce commerce en 1990, en théorie uniquement à destination du marché insulaire.

670 tonnes de stocks qui étaient surtout devenues, un élement majeur dans le trafic. 

Un juteux marché qui a parfois atteint des transactions à 1.100 euros le kilo d'ivoire. 

Mais des ONG accusaient les trafiquants de profiter de cette législation pour se livrer à une contrebande à grande échelle, menaçant la survie des éléphants.

"Aujourd'hui est un grand jour pour les éléphants", a déclaré Alex Hoffard du groupe WildAid Hong Kong. "Hong Kong a toujours été au +coeur des ténèbres+ pour ce qui est du commerce d'ivoire avec 670 tonnes de stocks lorsque le commerce international avait été interdit en 1989".

L'amendement à la loi sur la protection des espèces animales et végétales en danger prévoit une interdiction en trois phases. 

D'abord les stocks d'ivoire et de trophées de chasse constitués après 1975. Ensuite, les stocks d'ivoire acquis avant 1975. Enfin une interdiction généralisée à la totalité des stocks en 2021.

Les pénalités pour les trafiquants augmenteront et seront portées à une peine d'amende maximum de 10 millions de dollars hongkongais (NDLR : un million d'euros) et dix ans de réclusion.

D'après l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), la population des éléphants d'Afrique compte actuellement 415.000 têtes, soit 111.000 de moins que lors de la dernière décennie, selon l'UICN.

▪  Réaction du WWF France. Stéphane Ringuet, responsable des questions du commerce des espèces sauvages | via Skype ⏬

 
Itv Stéphane Ringuet WWF
Extrait du journal International TV5MONDE de 12h30 (T.U) du 1er février 2018