Inde : à Jharia le charbon brûle encore

Plato Dubrel
Interview d'Isabelle Malivoir

Jharia, l’un des plus riches gisements de charbon d'Inde. Depuis près d’un siècle, ses mines, mal entretenues, sont ravagées par un feu incontrôlable et dévastateur. Jean Dubrel leur a consacré un documentaire présenté à Vezoul au festival international des Cinémas d'Asie. Il est l'invité du JT de TV5MONDE .

dans
Se propageant de veine en veine, les flammes rongent le sous-sol, jaillissent de la terre, enveloppent la région de Jharia dans d’épaisses fumées toxiques. Face à la catastrophe, le gouvernement a décidé d’entreprendre un vaste plan d’évacuation. Plus de 500 000 personnes sont concernées.

Le documentaire de Jean Dubrel et Tiane Doan Champassak est un portrait, celui d’un lieu, où la cohabitation entre l’homme et son environnement est devenue problématique. Un lieu dans lequel les hommes et les femmes sont les jouets de forces qui les dépassent, celles de la nature, celles des hommes qui l’exploitent. Un lieu emblématique des enjeux du XXIe siècle, menacé par des désastres écologiques et humains à grande échelle, causés par les bouleversements économiques qui font de l’Inde un des acteurs majeurs du monde de demain.