Info

Irak : l'antique Hatra détruite par le groupe Etat islamique

Destruction Hatra
Récit de Mylène Girardeau

"Nettoyage culturel" - tels sont les termes de l'Unesco pour qualifier la situation à Hatra, détruite à coups de masse, de pioche ou de kalachnikov. Au nord de l'Irak, ce site classé au patrimoine mondial de l'Humanité est la nouvelle cible du groupe Etat islamique. 

dans
Dans une vidéo postée vendredi 3 avril sur Youtube, mais censurée peu après, le groupe Etat islamique revendique la destruction de statues, colonnes, arches et autres vestiges de la cité antique d'Hatra, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, à 320 kilomètres au nord de Bagdad. 
 
Ce n'est pas la première fois que les islamistes s'attaquent aux trésors culturels de la Mésopotamie ancienne. Le musée de Mossoul, les cités antiques de Ninive, Nimroud et Khorsabad, réputée pour ses monumentales sculptures de taureaux à tête humaine, ont également été saccagées, selon les autorités. 

Le califat autoproclamé du groupe Etat Islamique en Irak et en Syrie, qui règne sur l'une des régions du monde les plus riches en vestiges assyriens et gréco-romains, chrétiens et musulmans, revendique sa volonté d'anéantir le patrimoine historique, un symbole national qui rassemble au-delà des religions.  La vente des vestiges sert aussi à financer les activités des djihadistes.