Info

Irak : l'opération à Fallouja a déplacé 43.000 personnes

fallouja irak
©TV5MONDE/sujet de Pascale Achard

L'offensive des forces irakiennes visant à reprendre aux jihadistes leur fief de Fallouja a déplacé 43.000 personnes en seulement trois semaines, indique mardi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

dans
L'armée irakienne, aidée de forces paramilitaires, a lancé le 23 mai une vaste offensive pour reprendre la ville de Fallouja, située à 50 km à l'ouest de Bagdad. L'OIM "a identifié un total de 43.470 Irakiens déplacés (7.245 familles) en provenance du district de Fallouja entre le 23 mai et le 13 juin", indique l'OIM dans un communiqué.
 
Quelque 10.000 d'entre eux ont fui rien qu'entre le 11 et le 13 juin, selon l'OIM. La majorité des déplacés n'habitaient pas Fallouja même mais la périphérie. Des dizaines de milliers de civils se trouveraient encore pris au piège dans le centre de la ville, certains utilisés comme des boucliers humains par l'EI.
 
"Les déplacements (...), tout particulièrement en provenance de Fallouja, nécessitent une attention immédiate", souligne Thomas Lothar Weiss, le chef de mission pour l'Irak de l'OIM, cité dans le communiqué.
 
"Les financements (...) sont insuffisants pour fournir une aide adéquate à ce nombre énorme de déplacés", a-t-il ajouté.
 
Cette dernière vague de déplacements porte à 3,3 millions le nombre d'Irakiens ayant dû fuir leur foyer depuis début 2014, année durant laquelle l'EI s'est emparé de vastes zones au nord et à l'ouest de Bagdad.
 
Plus de 40% d'entre eux sont originaires de la vaste province sunnite d'Al-Anbar, dont fait partie Fallouja.