Info

Irak : une transition difficile après le retrait américain

dans

“Un prix énorme payé par les Américains“

4400 soldats morts, 32 000 blessés, des centaines de milliers de victimes civiles. L'opération « Liberté pour l'Irak », lancée par le président Bush en 2003, change de nom le 1er septembre 2010. Avec l'opération « Aube nouvelle », les forces américaines abandonnent leur mission de combat au profit de l'assistance et de la formation auprès de l'armée irakienne. Lors d'un discours solennel prononcé le 31 août 2010 , le président américain a appeler ses compatriotes à tourner la page, sept ans et quatre mois après que son prédécesseur George W Bush eut déclaré "mission accomplie".

«L'opération Liberté en Irak est terminée, et les Irakiens sont désormais responsables de la sécurité de leur pays», a-t-il déclaré depuis le Bureau ovale de la Maison-Blanche. Et il a ajouté : «Nous avons retiré près de 100 000 soldats américains d'Irak. Nous avons fermé des centaines de bases ou les avons transférées aux Irakiens. Et nous avons retiré des millions d'équipements [militaires] d'Irak».

La transition, prévue par un accord passé entre l'État irakien et les États-Unis, doit prendre fin le 31 décembre 2011. À cette date, toutes les troupes américaines doivent avoir quitté l'Irak.

Mais un nouveau chantier attend le président américain, celui de l'Afghanistan : «En août prochain, nous entamerons une période de transmission des responsabilités en direction des Afghans», a affirmé M. Obama, qui avait annoncé en décembre 2009 un renfort de 30 000 hommes en Afghanistan, suivi d'un début de retrait 18 mois plus tard.

«Le rythme de retrait de nos troupes sera déterminé par la situation sur le terrain et notre soutien à l'Afghanistan continuera», a-t-il ajouté, avant de conclure : «Mais qu'on ne s'y trompe pas : cette transition s'engagera, car la perspective d'une guerre sans fin ne servirait pas nos intérêts ni ceux du peuple afghan».

Le regard de Kroll pour Le Soir (Bruxelles)

reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur


Dossier réalisé par Marie-Capucine Diss - Août 2010