Iran - La contestation perdure malgré la répression

A l'occasion de la journée nationale des étudiants, le 7 décembre, des milliers d'Iraniens ont eu le courage de manifester.
A l'occasion de la journée nationale des étudiants, le 7 décembre, des milliers d'Iraniens ont eu le courage de manifester.
dans

Depuis la réélection contestée du président Ahmadinejad en juin 2009, des milliers d'Iraniens refusent le silence et continuent à protester, malgré la répression, en criant "mort au dictateur".

En six mois, les manifestations ont fait 36 morts, selon les autorités, et 72 selon l'opposition. 5 000 personnes ont été arrêtées. Une série de procès a eu lieu.

Le 27 décembre 2009, la violence est montée encore d'un cran. La situation a même dérapé : sans respecter la trêve de la fête religieuse, la police a tiré sur la foule. Des manifestants ont agressé les forces de l'ordre. Une journée sanglante qui a fait officiellement huit morts.

L'ex-président Hachemi Rafsandjani a appelé au calme, estimant que personne n'a rien à gagner par la violence.

Quant au leader de l'opposition Mir Hossein Moussavi, dont un des neveux a été tué le 27 décembre, il a fait une proposition de sortie de crise. Il réclame la libération immédiate des personnes arrêtées, demande le respect de la liberté de la presse et exige une réforme de la loi électorale.



Condamnation de la répression sanglante

Condamnation internationale
Au lendemain du violent mouvement de contestation, la communauté internationale condamne vivement la répression sanglante du 27 décembre. Les forces de l'ordre ont tiré sur la foule.

Récit de Ilhame Taoufiqui
29 décembre - 1'55

Des morts dans les manifestations anti-gouvernementales

Des morts dans les manifestations anti-gouvernementales

Entre huit et quinze personnes ont été tuées lors des émeutes qui ont secoué Téhéran dimanche 27 décembre. Un chiffre qui fait l'objet de versions contradictoires entre le pouvoir et l'opposition.

Récit de Karine Barzegar
28 décembre 2009 - 2'24

Les funérailles de l'ayatollah Montazeri

Les funérailles de l'ayatollah Montazeri

Malgré l'interdiction officielle de manifester, des milliers de partisans de l'opposition ont commencé à se rassembler pour dire adieu à celui qui avait à plusieurs reprises dénoncé le régime. L'ayatollah Montazeri, décédé ce week-end, est enterré ce lundi 21 décembre à Qom.

Récit de Stéphane Leroyer
21 décembre 2009 - 1'14

L'opposition brave le régime en manifestant à nouveau à Téhéran

L'opposition brave le régime en manifestant à nouveau à Téhéran

Pour la "journée nationale des étudiants" le 7 décembre, le pouvoir avait interdit toute manifestation, une interdiction bravée par des milliers de personnes.

Récit de Stéphane Leroyer
8 décembre 2009 - 1'26

L'opposition est redescendue dans la rue

L'opposition est redescendue dans la rue
C'est une véritable démonstration de force. L'opposition iranienne a à nouveau bravé les interdictions du régime de Téhéran afin d'exprimer ses griefs.

JT-TV5Monde - Sophie Golstein
18 septembre 2009 - 2'06

Moussavi sur le Net

Le leader de l'opposition Mir Hossein Moussavi qui a perdu les élections du 12 juin 2009 est très présent sur le net. Il tient un site, anime une page sur Facebook et est branché sur Twitter.

Where is my vote ?

A l'étranger, les Iraniens, soutenant le mouvement d'opposition se mobilisent également à travers le collectif "Where is my vote", qui tient un site sur la toile.

Les manifestations en images

Des séries de photos sur les premières manifestations qui ont éclaté à Téhéran en juin 2009 au lendemain de l'élection présidentielle dont les résultats ont été contestées.