Info

Israël : début du procès de Ahed Tamini, visage de la résistance palestinienne

Israël
© TV5Monde/ Jean-Luc Eyguesier

L'icône de la résistance palestinienne devant ses juges.  Le procès de Ahed Tamimi a commencé. Héroïne d'une vidéo virale où elle frappe des soldats israéliens, la jeune fille de dix-sept ans ans doit répondre de douze chefs d'inculpation devant un tribunal militaire israélien.
 

dans
Elle n'a que dix-sept ans mais déjà de longues années de colère et de défi derrière elle. Ahed Tamimi la palestinienne est jugée par un tribunal militaire israélien pour douze chefs d'inculpation. Agression des forces de sécurité, profération de menaces et participation à des émeutes. Elle risque aujourd'hui sept ans de prison. Ces images ci-dessus de l'ouverture du procès seront les seules disponibles. La Cour a ordonné le huis clos, journalistes et diplomates ont été évacués. L'avocate d'Ahed dénonce la maoeuvre.
 

La Cour a pris cette décision car elle a trouvé que c'est bon pour elle de faire les choses comme ça. Ils comprennent que les gens, dehors, s'intéressent à Ahed et à son affaire. Ils comprennent qu'on enfreint ses droits et qu'elle ne devrait jamais être jugée, et le huis clos est le meilleur moyen pour que tout cela se passe loin des regards.

Gaby Lasky, avocate de Ahed Tamini


C'est entre autres cette vidéo postée sur les réseaux sociaux qui a mené Ahed Tamimi devant la justice. On la voit dans son village de Nabi Saleh giflant et repoussant des soldats israéliens à coup de pied. Sa famille la défend en arguant que plus tôt son cousin avait été blessé par un tir israélien.

Ahed Tamini, un symbole de résistance à l'occupation

La jeune fille n'en était pas à ses premiers faits d'armes depuis son enfance elle manifeste proteste parfois le poing levé. Si des Israéliens auront vu dans son geste envers l'armée une humiliation, pour les Palestiniens Ahed Tamimi est une icône un symbole de résistance à l'occupation en Cisjordanie. 
 
Ahed est le symbole de la lutte palestinienne. Depuis qu'elle est petite, nous entendons parler d'elle. Pas juste aujourd'hui. Nous ferions tout pour Ahed, car elle est l'expression de la jeune génération et de l'ancienne génération.

Nasrine Harini, manifestante 

Sa mère Narimane et sa cousine Nour doivent aussi être jugées. La résistance est une histoire de famille chez les Tamimi. La prison est un risque qu'ils sont prêts à prendre même si Ahed est toujours mineure.