Italie : une avalanche meurtrière ensevelit un hôtel de luxe

Une avalanche a touché mercredi un hôtel de luxe situé sur une station de ski de la région des Abruzzes, dans le centre de l'Italie, faisant de très nombreux morts.

dans


"Il y a beaucoup de morts", a déclaré Antonio Crocetta, un des chefs des secouristes arrivés sur place dans la nuit après des heures d'efforts à ski sous les bourrasques de neige, et cité jeudi par les médias.

Deux personnes en hypothermie ont pu être secourues hors de la structure principale, mais plus aucun signe de vie n'émergeait des décombres de l'hôtel Rigopiano, d'où une première victime a été extraite, selon les secouristes.

"Je suis sain et sauf parce que j'étais sorti prendre quelque chose dans la voiture", a déclaré l'un des survivants, Giampiero Parate à la télévision Rai. Enseveli par l'avalanche, cet homme de 38 ans a réussi à s'extraire et à gagner sa voiture, où les secours l'ont retrouvé et transporté à l'hôpital. Mais son épouse et leurs deux enfants étaient toujours sous les décombres.


Selon le registre de l'établissement, situé près de Farindola, dans les Abruzzes, il y avait mercredi 20 clients et 8 membres du personnel. La neige, qui atteint 2 mètres par endroits, a complètement isolé l'hôtel. Les premiers secouristes, arrivés à ski, ont commencé à déblayer à la pelle, tandis que la colonne mobile des secours, se frayant lentement un chemin dans la montagne, est arrivée en fin de matinée aux abords de l'hôtel.


Selon les images aériennes des pompiers, l'hôtel est presque entièrement recouvert de neige. Des images de l'intérieur fournies par les secouristes montrent le hall et des couloirs par endroits vides et apparemment intacts, par endroits emplis d'amas de neige, de roches et de débris. Selon le président de la province, Antonio Di Marco, l'avalanche, frappant l'hôtel de plein fouet, l'a déplacé d'une dizaine de mètres.

Farindola se trouve à une centaine de kilomètres de la région d'Amatrice, touchée mercredi par une série de fortes secousses sismiques. Il était encore impossible de savoir si cette avalanche a été déclenchée par l'une de ces secousses, fortement ressenties à Rome, à près de 180 km d'Amatrice, et dans tout le centre de la péninsule.

L'avalanche a enseveli cet hôtel de luxe.
L'avalanche a enseveli cet hôtel de luxe.
(capture écran Facebook)

Cette série de secousses, dont quatre allant d'une magnitude allant de 5,2 à 5,7, a réveillé dans une zone touchée actuellement par des chutes de neige historiques le traumatisme des séismes plus puissants d'août et d'octobre.

Le chef de la Protection civile, Fabrizio Curcio, a relevé qu'avec la neige et les secousses, les secours devaient faire face de front à deux situations d'urgence exceptionnelles exigeant de plus des réponses opposées. "Pour la météo, on demande aux habitants de rester chez eux, mais à cause du séisme, ils devraient quitter leur logement", a-t-il expliqué.