Info

JO : Paris et Los Angeles assurées d'organiser les Jeux en 2024 ou 2028

OFF arrivée délégation

Paris, emmenée par Emmanuel Macron, et Los Angeles, candidates à l'organisation des JO-2024, ont passé mardi un grand oral devant les membres du CIO (le Comité International Olympique) à Lausanne. Le Comité a validé aujourd'hui le principe de l’attribution simultanée en septembre des Jeux olympiques 2024 et 2028. 

 

dans

►Lire aussi : JO 2024 : Paris finaliste par abandons, sans consultation des habitants mais en anglais

Compétition entre Paris et Los Angeles


Paris ou Los Angeles... Quelle sera la ville organisatrice des jeux Oympiques de 2024 ? Les deux dernières villes candidates savent maintenant que celle qui ne sera pas choisie pour les JO 2024 héritera de ceux de 2028. Thomas Bach, le président du CIO, a milité en effet depuis plusieurs mois pour que la ville qui n'aura pas été retenue pour 2024 se voit attribuer les JO de 2028. L'objectif était d'éviter de perdre l'une de ces candidatures qui, en cas d'échec, aurait pu renoncer à se représenter. Le principe a été validé par les membres du comité Olypique réunis ce mardi après-midi en session extraordinaire. 

Reste à savoir dans quel ordre ces Jeux seront attribués. Officiellement, les deux villes sont en lice  pour 2024 uniquement. Paris, qui avait accueilli les JO 1924, aurait une longueur d'avance pour recevoir l'édition 2024 qui deviendrait alors celle du centenaire. D'autant que Los Angeles a ouvert la porte à 2028. Le patron de la candidature américaine Casey Wasserman a été le premier début juin à évoquer la possibilité pour L.A. d'accepter 2028. "Pour parler clairement, la candidature de LA 2024 n'a jamais été uniquement à propos de Los Angeles et uniquement à propos de 2024", a-t-il expliqué.
 

Le grand oral de Lausanne


Arrivées lundi à Lausanne, les deux délégations ont présenté pendant plus d'une heure ce matin leur dossier devant les 95 membres de l'instance Olympique. Avec un atout de choix dans les bagages de la délégation française : le président Emmanuel Macron. Une présence remarquée alors que le président américain n'a pas fait, lui, le déplacement.
Avec six personnes dédiées à la préparation de cette présentation, l'équipe parisienne a particulièrement révisé ce grand oral lausannois. Elle a même été passée deux jours à Clairefontaine, où l'équipe de France de football prépare habituellement ses rencontres.
 

Un président très investi 


Du côté de la présidence française, on est aussi très investi dans la défense de la candidature parisienne. Il avait déjà eu l'occasion de le prouver lors des journées olympiques organisées à Paris en juin dernier afin de soutenir la candidature de la capitale.
 

off macron boxe


Avec six autres personnes, Emmanuel Macron a pris la parole ce mardi matin devant le comité Olympique, un discours qu'il aurait lui-même rédigé. Le président français a souligné "l'unité et le professionnalisme" de la candidature de Paris 2024, portée par les sportifs. Les valeurs de l'olympisme - ouverture, tolérance, justice et respect de l'environnement -, mises en avant lundi par Emmanuel Macron lors de sa rencontre avec Thomas Bach, le président du CIO ont été rappelées devant les membres du CIO.

son macron bach


"Ce grand oral est passé. J'étais très fier d'accompagner cette équipe. La France y est prête, elle les attend" a déclaré le président français à l'issue de la présentation.

Un projet uniquement pour 2024


Opposés aux Américains de Los Angeles, les Français n'ont de cesse de répéter qu'ils ont construit un projet pour 2024 et uniquement pour 2024. "Nous voulons convaincre les membres du CIO que Paris est la ville idéale pour accueillir les Jeux. Nous sommes très confiants", a expliqué la maire de Paris, Anne Hidalgo, lundi devant la presse internationale. 

L'élection de la ville hôte des JO 2024 ne sera pas connue avant le vote le 13 septembre à Lima.