Un journaliste francais toujours détenu en Turquie

Manifestation pour la libération de journalistes détenus en Turquie, devant l'ambassade turque à Berlin, le 3 mai 2017.
Manifestation pour la libération de journalistes détenus en Turquie, devant l'ambassade turque à Berlin, le 3 mai 2017.
©AP/Markus Schreiber

Détenu depuis le 8 mai par les autorités turques, Mathias Depardon a entamé une grève de la faim depuis dimanche, le 21 mai. Selon Reporters sans frontières (RSF), il lui est reproché une "propagande en faveur d'une organisation terroriste", à la suite de la publication de photos dans des médias français.

dans
L'information a été révélée par l'organisation Reporters sans Frontières (RSF). Un journaliste français indépendant a été interpellé lundi 8 mai 2017 en Turquie au cours d'un reportage dans le sud-est du pays pour le magazine National Geographic. Deux appareils photos lui auraient été confisqués. Trois jours plus tard, Mathias Depardon est encore retenu par les autorités, dans un centre d'accueil pour migrants de la ville de Gaziantep, où il a été transféré. 
 
Le journaliste français Mathias Depardon. Photo illustrant son compte Twitter.
Le journaliste français Mathias Depardon. Photo illustrant son compte Twitter.
©DR

Contactées par l'AFP, les autorités locales n'ont donné aucune explication à cette arrestation. Selon le représentant de RSF en Turquie, Erol Onderoglu, interrogé par TV5MONDE, "une enquête a été ouverte pour propagande en faveur d'une organisation terroriste, après la publication de photos prises par Mathias Depardon dans des médias français". Selon lui, il s'agit "d'accusations absurdes portées contre lui (...) uniquement destinées à justifier a posteriori son interpellation arbitraire."

Selon Erol Onderoglu, les autorités locales attendent une décision d'Ankara pour décider du sort du journaliste. Son avocate serait en route vers Gaziantep pour demander "une accélération des démarches".

Ces derniers mois, plusieurs journalistes étrangers ont été arrêtés par les autorités turques. Certains ont été retenus pendant plus de trois semaines. D'autres sont expulsés ou subissent de nouvelles contraintes administratives.

Mathias Depardon est un photojournaliste âgé de 37 ans. Installé en Turquie depuis plusieurs années, il travaille pour plusieurs publications, notamment The Wall Street Journal, Le Monde, en France ou Le Soir, en Belgique.