Justin Trudeau : "J'espère que CETA sera un nouveau standard à travers le monde"

Conférence de presse Trudeau - Tajani Strasbourg 16/12/2017

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau est à Strasbourg ce jeudi 16 février 2017 au lendemain de l'adoption du CETA, traité de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne. TV5MONDE l'a interrogé sur le rôle des multinationales.

dans
Alors que Justin Trudeau estime que les Etats ont un rôle à jouer et que les gouvernement doivent protéger les citoyens, beaucoup craignent que cet accord donne de plus en plus d'importance aux multinationales qui finiraient par gouverner le monde au détriment des Etats. Signer un tel accord n'est-il pas contre-productif ? a demandé Paul Germain, de TV5MONDE, lors d'une conférence de presse à Strasbourg ce 16 février 2017.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a répondu : « Beaucoup de gens ont exprimé cette préoccupation lors de notre arrivée au pouvoir il y a quinze mois. (...) C'est pour cela que nous avons travaillé très étroitement avec l'Union européenne dans les mois qui ont suivi pour transformer ces clauses-là de l'accord, afin d'avoir une nouvelle façon de défendre les gouvernements dans leur capacité de légiférer pour protéger leurs citoyens, pour protéger l'environnement. Nous avons mis sur pied une nouvelle approche qui, je l'espère, sera un nouveau standard à travers le monde dans tous les accords suivants, reconnaissant que l'Etat souverain se doit de pouvoir protéger ses citoyens. »

Le président du Parlement européen, Antonio Tajani, a quant à lui assuré : « Ce n'est pas un accord pour aider les multinationales. C'est un accord pour donner des réponses à nos concitoyens. Et pour aider, surtout, les petites et moyennes entreprises. Il doit donner des réponses dans la lutte contre le changement climatique, pour défendre aussi l'environnement. (...) C'est accord n'est pas un accord pour les grands. C'est plutôt un accord pour les petits. (...) La priorité, ce sont nos concitoyens. Et bien sûr, du côté du Canada, le soutien aux citoyens canadiens. »