La chancelière Angela Merkel tient les rênes de l'Allemagne depuis novembre 2005, élue pour un troisième mandat en 2013. Sévèrement critiquée pour sa gestion de la crise migratoire, au sein même de son propre camp politique en raison de sa politique d'ouverture des frontières, elle enregistre une chute de popularité depuis 2015.