Elections au Canada : l'alternative du Bloc québécois

Il porte haut et fort l'étendard du Québec et de la francophonie. Gilles Duceppe a été député à la chambre des communes pendant plus de vingt ans. Aujourd'hui, il est candidat aux élections du 19 octobre. Le chef du Bloc québécois était en direct de Montréal dans le 64' de TV5MONDE.

dans
Economie, austérité, migrants, projet souverainiste... Gilles Duceppe réagit aux enjeux de la campagne électorale en vue des élections générales du 19 octobre 2015.

"Avant d'accueillir des réfugiés syriens, il faut s'assurer qu'ils ne représentent pas un risque pour la sécurité du Québec", a déclaré l'actuel Premier ministre canadien Stephen Harper. Le Québec, lui, veut accueillir 3650 réfugiés syriens, mais la Belle Province a besoin de l'aval du gouvernement canadien. Et pourtant, son projet qui cadre bien avec le projet fédéral, qui prévoit d'accueillir 10 000 réfugiés de plus dans les quatre prochaines années.

Une campagne également dominée par l'économie, à l'heure où le Canada entre officiellement en récession. Gille Duceppe tire son bilan de l'ère Harper.

Sur l'échiquier politique canadien, entre une gauche et une droite toutes deux partisanes de l'austérité, où se place le Bloc québécois ? Où en est le projet souverainiste qu'il partage avec le Parti québécois ? Pourquoi ce retard dans les soudages ? Eléments de réponse dans le 64' de TV5MONDE.