L'année 2014 vue par les invités de TV5MONDE : gros plan sur l'Afrique

TV5MONDE revient sur les grands événements des douze derniers mois avec ses invités. Lady Ngo Mang Epéssé, productrice et présentatrice sur la chaîne panafricaine TéléSud, commente les grands événements africains qui l'ont marquée cette année : l'enlèvement de 220 lycéennes nigérianes par Boko Haram ; le départ de l'ancien président burkinabé Blaise Compaoré et l'arrivée de Michaëlle Jean à la tête de la francophonie.

dans

220 jeunes filles sacrifiées

220 jeunes filles sacrifiées
L'enlèvement des lycéennes de Chibok, au nord-est du Nigeria, remonte à avril 2014. On est toujours sans nouvelles d'elles aujourd'hui. Depuis la campagne "Bring back our girls" ("Ramenez-nous nos filles"), lancée par Michelle Obama, la mobilisation est retombée. Et pourtant, voici encore deux semaines, 185 femmes et enfants ont été enlevés à Gumsuri, au nord-est du Nigeria. Où en sont les autorités dans leur guerre contre Boko Haram ? Une concertation entre Nigeria, Tchad et Cameroun est-elle envisageable pour lutter contre le groupe islamiste ?


La sagesse forcée de Blaise Comparoé

27.12.2014
Fin octobre, le président burkinabé Blaise Compaoré quittait le pouvoir sous la pression de la rue après 27 ans au pouvoir. Un départ qui prend des airs d'avertissement à tous les présidents africains qui seraient tentés de toucher à la constitution pour rester au pouvoir... Aujourd'hui, la justice burkinabée s'apprête-t-elle à rouvrir d'anciens dossiers, comme celui de l'affaire Sankara ? Blaise Compaoré pourrait-il lui-même comparaître devant les tribunaux ?
La sagesse forcée de Blaise Comparoé


Une femme à la tête de la francophonie

27.12.2014
C'était en novembre au sommet de la francophonie à Dakar : une nouvelle ère s'ouvrait avec la nomination d'une femme non africaine, la Canadienne d'origine haïtienne Michaëlle Jean, à la tête de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), et ce pour quatre ans. Quels sont aujourd'hui les enjeux de la francophonie ? Quel rôle l'OIF peut-elle assumer ?
Une femme à la tête de la francophonie


A lire aussi