Info

L'appréhension du vendredi

dans

Vendredi à Damas

A Damas, la capitale, la vie continue malgré tout. Le vendredi, jour de prière, est certes une journée à haut risques, car c'est ce jour-là que se déroulent les manifestations, mais le reste de la semaine est relativement calme. C’est aussi le vendredi que les boutiques fermées du souk font ressentir une impression de vide. Les gens semblent se calfeutrer chez eux, ou en tout cas ne sortent que dans de rares cas. Ce passage, d’habitude si vivant, devient une calme ruelle.