L'Espagne en quête d'un gouvernement

Le 20 décembre 2015 lors des élections générales espagnoles, les deux partis en alternance au pouvoir (le PP conservateur et le PSOE socialiste) ont subi un fort recul face aux jeunes Podemos (gauche) et Ciudadanos (centre). Faute de majorité absolue et malgré de nombreuses tractations, aucun gouvernement n'a pu se former. De nouvelles élections ont lieu le 26 juin 2016.

Pedro Sanchez à l'annonce de sa victoire, le 21 mai 2017<br />
<sub>(PHOTO AFP/Pierre-Philippe MARCOU)</sub>
Éliminé par les caciques du Parti socialiste espagnol en octobre dernier, Pedro Sánchez en reprend la tête par un vote clairement...
Partager: 
Le chef du gouvernement espagnol sortant a été reconduit samedi soir. C'est ainsi que dix mois de paralysie politique s'achèvent....
Partager: 
Manifestation contre une alliance "passive" des socialistes avec la droite devant le siège du PSOE le 1er octobre 2016.<br />
<sub>(AP Photo/Francisco Seco) </sub>
Après la démission psychodramatique de son président Pedro Sanchez, le Parti socialiste espagnol (PSOE) doit décider ces jours-ci...
Partager: 
A Madrid, le 10 juin dernier.<br />
<sub>AP Photo/Francisco Seco</sub>
Les Espagnols votent ce dimanche 26 juin pour la deuxième fois en six mois dans des législatives où les conservateurs sont...
Partager: 
L'Espagne retourne aux urnes le 26 juin, avec comme sujet principal, la situation économique du pays. Comment la reprise tant...
Partager: 
Décrochage des portraits de campagne de Mariano Rajoy ce lundi 21 décembre.<br />
<sub>(AP Photo/Daniel Ochoa de Olza)</sub>
Après les législatives espagnoles de dimanche marquées par le fort recul des deux partis en alternance au pouvoir (PP...
Partager: 
Les dirigeants de Podemos célébrant leur succès électoral dimanche soir. Au centre, Pablo Iglesias.<br />
<sub>(AP Photo/Emilio Morenatti)</sub>
Aux élections législatives espagnoles, le Parti populaire (droite) du Premier ministre sortant Rajoy remporte une très relative victoire avec 28,7 % des voix, loin de la majorité absolue. Il est suivi du PSOE (socialiste) qui réalise le plus mauvais résultat de son histoire (22 %) et surtout du parti de gauche radicale Podemos qui réussit une percée spectaculaire (20,6 %). Au centre-droit, Ciudadanos doit se contenter du score décevant de 13,9 %. Il n'y a aucune majorité claire pour gouverner le pays mais en nombre de voix, la gauche y devient majoritaire.
Partager: 
María José Jiménez-Cortiñas, gitane espagnole et candidate de Podemos aux élections législatives du 20 décembre 2015
Le 20 décembre 2015, lors des élections générales, María José Jiménez-Cortiñas défendra les couleurs de Podemos dans la province...
Partager: 
Rassemblement de<em> Podemos</em> au Pays Basque durant la campagne électorale.<br />
<sub><em>(AP Photo/Alvaro Barrientos)</em></sub>
Les élections législatives en Espagne se tiennent ce dimanche 20 décembre. Si l’arrivée en tête du Parti Populaire du Premier...
Partager: 
Saragosse, capitale de l'Aragon<br />
<sub>(photo Wikipedia)</sub>
Les élections générales espagnoles auront lieu le 20 décembre prochain. Le Premier ministre sortant conservateur Mariano Rajoy...
Partager: 

Pages

  • 1