L'ex-ministre canadien Jean Lapierre meurt dans l'écrasement d'un avion

L'ex-ministre canadien Jean Lapierre est décédé mardi 29 mars dans un accident d'avion. 
L'ex-ministre canadien Jean Lapierre est décédé mardi 29 mars dans un accident d'avion. 
©capture d'écran Radio Canada

Animateur de télévision, ancien député, ex-ministre des Transports, le Canadien Jean Lapierre est décédé, mardi 29 mars, dans un accident d'avion. Accompagné de plusieurs membres de sa famille, il se rendait dans son archipel natal pour organiser les funérailles de son père. 

dans

"La grande famille de TVA est en deuil". C'est par ces mots que la chaîne canadienne pour laquelle travaillait Jean Lapierre a annoncé son décès mardi 30 mars. L'ancien homme politique devenu journaliste est mort à 59 ans dans l'écrasement d'un avion de tourisme. Il était accompagné de sa femme, de ses deux frères et de sa soeur. Tous ont péri dans l'accident avec le pilote et le copilote.

jean lapierre crash
©Radio Canada


La famille Lapierre avait quitté Montréal pour se rendre dans l'archipel de îles-de-de-la-Madeleine afin d'assister aux funérailles du père de Jean Lapierre, disparu le lundi 28 mars. 

Emotion au Canada

La nouvelle de cet accident, dont les causes restent encore imprécises, a ébranlé les cercles médiatiques et politiques canadiens.

Le Premier ministre Justin Trudeau a fait part de son émotion sur son compte Twitter. En 1979, Jean Lapierre s'était fait élire dans l'équipe libérale de son père Pierre Trudeau. 
 


Le Premier ministre du Québec, Philippe Couillard, s'est lui aussi exprimé :
 

De la politique au journalisme

"Chroniqueur, amateur de bonne bouffe et homme de terrain", c'est ainsi que se présentait Jean Lapierre sur son compte Twitter. 

Député libéral à 23 ans, ministre dans le cabinet de John Turner à 28 ans, dès ses débuts, Jean Lapierre se démarque sur la scène politique. En 1990, il quitte le parti libéral qui élit Jean Chrétien à sa tête. Il cofonde alors le Bloc québécois avec Lucien Bouchard. 

Mais en 1992, il quitte la politique pour le journalisme et travaille en tant qu'animateur sur plusieurs radios et télévisions. 

Il fera tout de même un retour en politique en 2004 à la demande du Premier ministre libéral Paul Martin. Elu député, il devient ensuite ministre des Transports en 2006. 

L'année suivante marque son retour sur les plateaux de télévision en tant que chroniqueur politique. 

Radio Canada retrace son parcours : 
 

bio jean lapierre
©Radio Canada