Info

L'ex-Premier ministre islandais va-t-il être enfin jugé ?

Depuis septembre 2010, l'ancien chef conservateur du gouvernement islandais est accusé de "négligence" dans la gestion de la crise financière mais son procès peine à se mettre en place. En revanche, plusieurs hommes d'affaires accusés de "criminalité économique" ont été arrêtés.

dans
Geir Haard, Premier ministre islandais de 2006 à 2009.
Geir Haard, Premier ministre islandais de 2006 à 2009.
Pour la première fois depuis sa fondation en 1905, la Haute Cour de justice islandaise entre en action. Elle est chargée de juger Geir Haarde, ancien Premier ministre et membre du parti de l'Indépendance. C'est lui, notamment, qui avait annoncé, lors d'une déclaration à la nation le 6 octobre 2008, que l'Islande était au bord de la faillite.

Suite à la publication du « Rapport Vérité », il est accusé de « négligence » dans la gestion de la crise financière. Au pouvoir, il avait apporté un soutien inébranlable à l'impopulaire gouverneur de la banque centrale de l'époque, David Oddson, artisan de la libéralisation du secteur financier dans les années 1990. Son procès doit avoir lieu dans le courant de l'année. En vertu de la loi islandaise, il risque une amende et jusqu'à un an de prison.

Mais problème : les juges censés siéger à la Haute Cour se désistent les uns après les autres en raison de conflits d'intérêts, explique Michel Sallé dans sa « Chronique islandaise » : « Árni Kolbeinsson, parce qu’il a travaillé dans le gouvernement de Geir Haarde, Jón Steinar Valsson, parce qu’il est un ami de Davíð Oddsson, prédécesseur de Geir Haarde, et Ólafur Börkur Thorvaldsson, parce qu’il est un de ses cousins ! Quant à Páll Hreinsson, il ne saurait siéger puisqu’il a été membre de la commission ad hoc en charge d’analyser la crise... »

LES NEO-VIKINGS DANS LES MAILLES DU FILET

En revanche, la détermination du procureur spécial Ólafur Þór Hauksson a porté ses fruits. L'ancien président de la banque Kaupþing, Sigurður Einarsson, et son complice Ármann ?orvaldsson, qui dirigeait la filiale Singer & Friedländer, ont été arrêtés à Londres, le 9 mars, ainsi que les frères Tchenguiz, des hommes d'affaire d'origine iranienne de réputation sulfureuse et très liés aux deux autres.

Avec l'aide de nombreux collaborateurs et le coup de pouce ponctuel de la député européenne (et ancienne magistrate du pôle financier français) franco-norvégienne Eva Joly, le procureur islandais est en charge de 216 dossiers, ayant déjà donné lieu à 600 auditions de 471 personnes. Son objectif : traduire en justice ces financiers surnommés les « néo-vikings » qui, menant des politiques libérales agressives, ont conduit les banques islandaises au crash.

Chiffres clés

Croissance du PIB : -3% en 2010 ; -6,8% 2009 ; +1% en 2008 ; +6% en 2007.

PIB par habitant : 29 005 euros en 2009, soit une baisse de 6,5% par rapport à 2008.

Chômage : 8,6 % en 2010 ; 8% en 2009 ; 1,6 en 2008 ; 1% en 2007.

Taux d'inflation : 5,9 % en 2010 ; 12% en 2009 ; 12,4% en 2008 ; 5% en 2007.