Le Chinois Mo Yan prix Nobel de littérature 2012

Le prix Nobel de littérature 2012 a été décerné à l'écrivain chinois Mo Yan pour le "réalisme hallucinant" avec lequel il "fusionne les contes folkloriques, l'histoire et le contemporain", selon l'Académie suédoise. Né en 1955 dans une famille de paysans, Mo Yan - "celui qui ne parle pas" - a publié son premier lvre en 1981 et écrit plus de 80 romans et nouvelles, la plupart traduits en français. Il est notamment du Clan du Sorho, adapté au cinéma sous le titre Le sorgho rouge ; de Beaux seins, belles fesses, une vaste fresque historique de la Chine du XXe siècle à partir du portrait d'une famille ; et de La dure loi du karma.

dans
Mo Yan (AFP)
Mo Yan (AFP)
"Je suis innocent ! Moi, Ximen Nao, j’ai vécu trente ans dans le monde des humains, j’ai aimé travailler, je me suis montré diligent et économe dans la tenue de ma maison, j’ai donné pour la construction de ponts et de routes. [...] Chaque pauvre de ce canton a pu se nourrir grâce aux aumônes en grains que je lui ai faites. [...] Pourtant [et là, je m’égosille] moi, un homme si bon, si droit, un si brave homme, voilà qu’ils m’ont ligoté serré, m’ont poussé jusque sur le pont et m’ont fusillé !"

Extrait de La dure loi du Karma, Editions du Seuil

Médecine, physique, chimie : les prix Nobel 2012


Médecine, physique, chimie : les prix Nobel 2012