Info

Le paradoxe

dans

Le paradoxe

Rim Temimi commente sa photo :

« C’est une photo paradoxale. Pour moi, cette jeune femme, en bas à droite, est emmurée dans son voile noir. Alors qu'elle est dans le silence, elle réclame par sa pancarte la fin du silence ! Elle m’intrigue d’autant qu’à Tunis le niqab [voile intégral] est très rare. Mais ce n’est pas grave. C'est quand même super positif. Ce qui compte c'est que cette femme soit dans la rue et qu’elle s’affirme. Elle a sa liberté de pensée, c’est déjà un atout, le reste va suivre. »