Info

Le pouvoir des agences de notation : entretien avec Carol Sirou de Standard and Poor's

Accusée comme ses consoeurs d'aggraver la crise de la dette, l'agence de notation américaine Standard and Poor's se défend de faire la pluie et le beau temps sur les marchés. Entretien avec la présidente pour l'Europe.


dans
Le pouvoir des agences de notation : entretien avec Carol Sirou de Standard and Poor's

Les agences de notation

Ces agences privées apprécient le risque de solvabilité - le risque de non remboursement des dettes - d'un Etat, d'une entreprise, d'une collectivité locale ou d'un produit financier.

Plus il y a de risques, plus la note donnée baisse. Les notes vont de AAA - la meilleure possible - à D ou défaut de paiement, avec des échelons intermédiaires. Les notes peuvent être accompagnées d’un « + » ou « - » ou encore d’un « 1 » ou « 2 ».

Les plus anciennes - et les plus importantes - agences sont Fitch Ratings, Moody's Investors, Standard and Poor's. Elles contrôlent à elles seules plus de 90 % du marché mondial de la notation : 80 % pour le duo Standard-Moody’s et 14 % pour Fitch.

Les agences de notation ne sont pas payées par les investisseurs qui utilisent la notation dans leur stratégie d’investissement, mais par les émetteurs des produits soumis à notation.