Info

Le Prix Nobel de la Paix à l'ICAN : un cri d'alarme contre les armes nucléaires

prix nobel paix ican

Le prix Nobel de la paix a récompensé vendredi à Oslo la Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires (ICAN). TV5Monde recevait hier Arielle Denis, la directrice Europe-Afrique-Moyen-Orient de la Campagne internationale ICAN pour l’abolition des armes nucléaires. 
 

dans
Un signal d'alarme autant qu'une attribution symbolique. En choisissant de remettre le prix Nobel de la paix à la Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires (ICAN), le comité norvégien a voulu s'adresser aux dirigeants mondiaux qui semblent parfois traiter de la paix avec une légéreté dangereuse, à commencer par Donald Trump dont les invectives à l'encontre de la Corée du Nord et de l'Iran ont eu de quoi crisper l'honorable institution. 

Elle a donc opté de mettre la lutte contre les armes de destruction massive à l'honneur au moment où le président américain menace de remettre en cause l'accord sur le nucléaire iranien et échange des propos belliqueux avec Kim Jong-Un, le dirigeant de la Corée du Nord, sur son programme nucléaire.

Une fois n'est pas coutume, c'est donc une personne morale et non physique qui s'est vue attribuer ce Nobel lourd de sens : l'ICAN, une entité créée en il y a dix ans et qui regroupe quelque 500 ONG. Sa devise est de faire valoir que le recours aux armes nucléaires aurait des conséquences catastrophiques, ce qui rend indispensable leur élimination.

Elle est d'ailleurs à l’origine d’un traité qu’aucun pays de l’OTAN ou membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU n’a voté...


L'ICAN et le traité pour l'abolition des armes nucléaires : 
Prix Nobel Paix ICAN sujet