Bénin: le sacre du "roi du coton", Patrice Talon

Le nouveau président du Bénin Patrice Talon en train de voter, dimanche 20 mars 2016, Cotonou (Bénin).
Le nouveau président du Bénin Patrice Talon en train de voter, dimanche 20 mars 2016, Cotonou (Bénin).
©AP Photo/Valentin Salako

Patrice Talon, 57 ans, est le nouveau président du Bénin. L'homme le plus riche du pays, qui a fait fortune dans le coton, également accusé d'avoir tenté d'empoisonner son prédécesseur, véhicule une image sulfureuse.

dans
 "Je suis désormais un homme heureux et fier de son pays", ces propos prononcés en août 2015 lors d'une interview accordée au quotidien béninois La Nouvelle Tribune,  prennent tout leur sens en cette journée de victoire.

Qui aurait pu prédire que l'homme désigné en 2012 par Boni Yayi, le président lui-même, comme ennemi public n°1,  deviendrait quatre ans plus tard calife à la place du calife ? 

Voilà qui est fait, depuis ce dimanche 20 mars 2016, Patrice Talon, celui qu'on baptise le "roi du coton", pour avoir fait fortune dans ce secteur, a été choisi par les électeurs pour diriger le pays.

A la tête d'une fortune estimée à 400 millions de dollars, il se place à la 15ème place dans le classement des milliardaires d’Afrique francophone subsaharienne et il est l'homme le plus riche du Bénin.

Patrice Talon, personnage ambigu ?

Par deux fois, en 2012 et 2013, il se retrouve sous le coup d'un mandat d'arrêt international, pour tentative d'assassinat contre le président Yayi, et tentative de coup d'Etat. La France avait alors rejeté la demande d'extradition rédigée par Cotonou. Accusé d'avoir voulu empoisonner le chef de l'Etat, lui parle de canular lors d'un entretien sur RFI

Mais quatre ans plus tard, cette affaire rocambolesque n'est pas finie. Aujourd'hui, le nouveau président du Bénin reste visé par une instruction judiciaire, deux juges parisiens enquêtent toujours sur cette histoire de poison.

Après trois ans d'exil, en grande partie en France, le milliardaire béninois décidait de rentrer au pays, à l'automne 2015, avec déjà une idée assez précise en tête : le fauteuil présidentiel.


Son adversaire, le candidat Lionel Zinsou a reconnu sa défaite dans la nuit sans même attendre les résultats provisoires. Le Premier ministre était arrivé en tête au premier tour, avec une courte avance de 3% des suffrages.

"Les résultats provisoires font apparaître une victoire très nette de Patrice Talon", a déclaré le candidat malheureux cité par l'AFP. "L'écart est significatif, la victoire électorale de M. Talon est certaine."
 

Chers amis, Merci à tous pour le soutien, pour le travail dévoué, pour la sympathie et pour toute la force que vous m'...

Posté par Patrice Talon sur lundi 21 mars 2016


"J'ai appelé Patrice Talon ce soir pour le féliciter de sa victoire, lui souhaiter bonne chance et me mettre à sa disposition pour la préparation des dossiers de transition. J'ai eu une conversation cordiale avec lui", a déclaré le Premier ministre dans un un message publié sur son profil Facebook.

Plato Villadier élection Bénin
Envoyé spécial de TV5MONDE, Guillaume Villadier est en direct de Cotonou, au Bénin.
Fidèle à sa réputation d'homme d'affaires prospère "qui s'est fait tout seul" (self-made man), il s'était rendu aux urnes au volant de son coupé Porsche lors du premier tour. Entrepreneur incontournable au Bénin, contrôlant le secteur-clé du coton et la gestion du port de Cotonou, il avait financé les deux campagnes du président sortant avant de devenir son principal adversaire politique. Tout au long de sa campagne, il a répété qu'il voulait incarner l'homme de la rupture.

« Chacun ne devrait-il pas, au sacrifice de sa vocation et de son confort, apporter sa contribution à la reconstruction de la cité ? »
"Chacun ne devrait-il pas, au sacrifice de sa vocation et de son confort, apporter sa contribution à la reconstruction de la cité? ", peut-on lire sur le site internet de Patrice Talon. Le voilà maintenant face à l'épreuve des actes.