« Le Tibet et le dalaï lama sont inséparables » Karma Yeshi

dans
« Le dalaï lama ne doit pas partir aujourd’hui mais progressivement. Aujourd’hui on a tous besoin de son leadership tant le Tibet et le dalaï lama sont inséparables. Un retrait trop rapide peut créer des dissensions au sein de la communauté tibétaine. De l’autre côté, la cause tibétaine n’appartient pas au seul dalaï lama mais à 6 millions de gens et je comprends que sa Sainteté nous pousse à nous prendre en charge en annonçant son retrait. Le peuple tibétain doit être responsable. Ce qui m’inquiète davantage est la Chine de qui le dalaï lama est la bête noire. S’il quitte le pouvoir, personne n’aura autant de charisme pour affronter les autorités chinoises et la communauté internationale. Il continuera de voyager et pourra sans doute parler plus librement vu qu’il ne sera plus chef d’Etat. Nous ne pouvons rien dire à présent. L’inquiétude est là mais comme dit le dalaï lama, il faut attendre le mieux et se préparer au pire. »
Karma Yeshi, directeur de Voice of Tibet et parlementaire