Le toit comme seul refuge

dans
© Valérie Defert (Janvier 2011)

Le toit comme seul refuge

Quelques heures après les inondations, quartier de Posse. À Teresopolis, il a plu 70 heures sans interruption. L’eau a atteint 1,50 m de hauteur. Surpris dans leur sommeil, Fernanda et sa famille ont survécu en se réfugiant sur le toit de leur maison. Ils ont dû le casser pour y accéder.