Les chemins d'espérance de Michael Lonsdale

Lonsdale

Invité ce 24 décembre du journal de TV5monde, le grand comédien Michael Lonsdale parle de son livre ("Mes chemins d'espérance") où il a réuni ses textes préférés de l'héritage chrétien, de sa foi, de sa vision de l'espérance, "ce qui nous reste quand il n'y a plus d'espoir".

dans
Comédien à l'oeuvre immense, metteur en scène, écrivain et peintre, Michael Lonsdale est aussi et peut-être d'abord un homme de foi. Acquise dès sa jeunesse, celle-ci s'est construite, nous dit-il ici, progressivement par "des approches très délicates de Dieu, très espacées. Il n'y a pas eu un grand choc, une révélation. Ça s'est fait par tendances et par petites touches très jolies, de paix...".

Dans son nouveau livre, "les chemins d'espérance" (1)  illustré par le grand photographe Ferrante Ferranti, l'artiste a réuni ses textes préférés puisés dans notre héritage chrétien, ceux de Charles Péguy, Claudel, Simone Weil, Saint-Augustin, le pape François, François Mauriac, Georges Bernanos ou encore Christian Bobin.

Rien n’est plus précieux, nous dit-il, que l’espérance quand tout accable, quand le monde devient violent et injuste, quand l’homme ne semble plus même respecter la nature… L’espérance, c’est ce qui reste lorsqu’il n’y a plus d’espoir : elle est le regard de Dieu qui éclaire notre chemin. "Elle nous demande de croire que les choses ne finiront pas dans le désespoir, le suicide, le chagrin... L'espérance, c'est quelque chose en plus, se dire que rien n'est perdu. Aux yeux de Dieu, en tout cas. Il faut prier."

(1) Mes chemins d'espérance; éditions Philippe Rey, novembre 2015.