Les Chroniques québécoises de Catherine François

dans

Être francoresponsable : mode d'emploi

L'Hôtel Château Laurier, à Québec : le premier hôtel à se proclamer “francoresponsable“
Le concept vient d’être lancé à Québec – la capitale de la province du Québec : la « Francoresponsabilité »… et c’est un hôtel, le Château Laurier, qui en est à l’origine, en s’autoproclamant, il y a un an, « francoresponsable ». Alors, vous allez me dire, qu’est-ce-que ça mange en hiver une bête « francoresponsable » ? Bonne question, que je suis allée poser à Alain Girard, le PDG de l’hôtel…

La direction de l’Hôtel Château Laurier s’est proclamée francoresponsable dans la lignée de son engagement envers l’environnement et après s’être associée avec le Musée de l’Amérique française et le Centre de la francophonie des Amériques. Un pas qui s’est donc franchi tout naturellement pour promouvoir et défendre la langue française et la Francophonie. Et un pas qui s’est traduit par la mise en place de mesures simples et concrètes, comme…

- La diffusion de musique exclusivement francophone dans les murs de l’hôtel
- Des billets gratuits pour les clients de l’hôtel pour aller visiter les expositions présentées au Musée de l’Amérique française et au Centre de la francophonie des Amériques
- Un soutien financier auprès des artistes francophones qui assurent la relève à Québec
- Et la prédominance de la langue française dans les relations avec la clientèle.


MISER SUR SON AUTHENTICITÉ

« Pour toutes sortes de raisons que je ne veux pas élaborer, le français est souvent mis de côté, surtout et principalement dans l’industrie touristique et je pense sincèrement que c’est une erreur, m’a expliqué Alain Girard, c’est une erreur parce que maintenant, les gens qui voyagent veulent vivre une expérience et Québec est, selon moi, le bastion de la Francophonie en Amérique, nous avons donc tout avantage à mettre la francophonie en évidence ».

Le pari était quand même risqué vu que la majorité des clients de l’hôtel sont des anglophones, mais Alain Girard assure que l’initiative a été très bien reçue.

La direction de l’établissement a aussi mobilisé sa centaine d’employés afin qu'ils la suivent dans cette direction… « Il y a eu des réticences et un peu de scepticisme au début, précise Alain Girard, mais maintenant, ils en sont très fiers ».

Alain Girard, le PDG de l'Hôtel Château Laurier à Québec
Alain Girard, le PDG de l'Hôtel Château Laurier à Québec
"BEAUCOUP D'AVENIR"

Quant aux autres établissements hôteliers de la région, leurs réactions ont varié, certains ont applaudi à deux mains, d’autres ont été beaucoup moins convaincus. Mais Alain Girard n’en démord pas : sa démarche, il y croit dur comme fer… « Je suis convaincu que nous faisons la bonne chose, je suis convaincu que notre positionnement est intéressant, m’a-t-il dit, il y a quand même 30 millions de francophones en Amérique… Je pense que ce terme, « francoresponsable », a beaucoup d’avenir… comment va-t-il se développer, comment les gens vont se l’approprier, je ne sais pas, mais je crois qu’il y a beaucoup de choses à faire autour du terme « francoresponsable » et de l’engagement envers la francophonie ».

Pour l’instant, l’initiative de l’Hôtel Château Laurier n’a pas été suivie, ce que regrette d’ailleurs Alain Girard. Elle a par contre été saluée par l’Organisation internationale de la Francophonie – Abdou Diouf, le Secrétaire général, a envoyé une délégation visiter l’hôtel lors de son récent passage à Québec – Elle mérite en tous cas d’être soulignée car elle ne manque pas d’audace et d’originalité… tous les moyens ne sont-ils pas bons, finalement, pour défendre et promouvoir notre merveilleuse langue et tout ce qu’elle véhicule ?

Reportage vidéo

Catherine François, Régis Desrosiers, Pier-Luc Latulippe
Reportage vidéo

Dans la cabane de Catherine François au Canada

Que se passe-t-il dans le « plus beau pays du monde » - comme aimait le définir l’ex premier ministre du Canada Jean Chrétien - ? Correspondante depuis maintenant deux ans de TV5 Monde au Canada - en poste à Montréal - je vous propose dans ces carnets de suivre l’actualité de cet immense pays, baigné d’un océan à l’autre, avec toutefois un éclairage braqué plus spécifiquement sur le Québec, la province où vit la majorité francophone… je veux, dans ces carnets que je vous offrirais sur une base régulière, vous présenter ce qui fait les grands titres de la presse d’ici et vous parler de sujets d’actualité dont je ne parle pas forcément dans les reportages que je produis pour TV5 Monde. Cette nouvelle tribune me donnera aussi l’occasion de revenir plus en détails sur certains de ces reportages et de vous narrer des anecdotes de tournage quand j’en aurais – il y en a souvent - Bref, de quel bois se chauffe ma « cabane au Canada » ? Vous le saurez en venant consulter régulièrement ces pages…