Les Chroniques québécoises de Catherine François

dans

ELLE A 75 ANS…

La Maison de Radio-Canada à Montréal
La Maison de Radio-Canada à Montréal
La première fois que j’ai poussé sa porte, c’était en juillet 1993, ma carrière de journaliste était encore toute fraîche, et je venais de réussir les tests d’entrée qui m’ont donc permis  de franchir la dite porte, non sans fierté. Je parle de la Société Radio-Canada (SRC), cette vénérable institution de radio et télé diffusion canadienne,  dont nous avons célébré, hier, les 75 ans d’existence et dont je suis employée depuis bientôt 20 ans.

« Je suis Radio-Canada… »

A l’époque, il était évident pour moi que la seule institution pour laquelle je voulais travailler comme journaliste ici, à Montréal, dans le domaine de l’audiovisuel, c’était Radio-Canada. Eh bien presque 20 ans plus tard, j’affirme la même chose. Je ne me vois pas travailler ailleurs que là où je suis.

J’ai trouvé ici, à Radio-Canada, des normes de pratique journalistique auxquelles j’adhère à 100% et même si je peux à l’occasion « chialer », me plaindre, parce que parfois la charrette radio-canadienne tourne un peu « carré », je n’ai jamais eu l’envie d’aller voir si l’herbe de la concurrence était plus verte. Ce sentiment d’appartenance, il est partagé en grande majorité par les quelque 3 800 employés que compte la Société Radio-Canada à travers le pays.

Et c’est ce très fort sentiment d’appartenance qui permet, entre autres, à ce gros navire qu’est Radio-Canada de traverser les  tempêtes qu’il traverse depuis plusieurs années : multiplication des chaînes de télévision spécialisées, ce qui a eu pour effet de faire éclater les cotes d’écoute et de fragiliser les chaînes généralistes en fractionnant les parts du gâteau publicitaire, mauvaises décisions prises par de mauvais gestionnaires (il y en a eu plusieurs, il y en aura d’autres, c’est inhérent je crois à toute grande institution), et coupes à blanc successives dans les budgets annuels de la Société – encore cette année, le gouvernement conservateur de Stephen Harper, qui compte dans ses rangs parmi les plus grands détracteurs de Radio-Canada et de son pendant anglophone CBC, a demandé à la SRC et CBC de couper 10% dans leur budget annuel, soit 10 millions de dollars environ.  De nouvelles compressions budgétaires qui vont faire mal, très mal…

Mais c’est ce fort sentiment d’appartenance, ce professionnalisme et ce perfectionnisme des employés de la SRC qui permet de mettre en ondes un produit de qualité, notamment  dans le domaine de l’information. Les journalistes, réalisateurs, caméramans, techniciens, tous, nous avons tous à chœur notre métier et de servir au mieux notre Société et les Canadiens.  

Alors Joyeux anniversaire à Radio-Canada, et longue vie !

02.11.2011
JT TV5Monde / reportage Radio-Canada
Les Chroniques québécoises de Catherine François

Quelques chiffres radio-canadiens


-    Radio-Canada a la plus importante force journalistique francophone en Amérique du nord, avec quelque 600 journalistes dans tout le pays et  14 correspondants à l’étranger et envoyés spéciaux (télévision et radio)

-    En 2009-2010, la télévision de Radio-Canada a présenté 13 séries dramatiques francophones originales créées par des auteurs d’ici

-    Radio-Canada est le plus important créateur et diffuseur de contenu culturel et d’information en français au Canada, le tout diffusé sur 15 plateformes, dont 2 chaînes de télé, 2 stations de radio et plusieurs sites internet

-    En 2009, Radio-Canada a participé au financement et à la production de 16 films québécois

-    1,5 million d’auditeurs partout au pays, c’est la portée hebdomadaire de la radio de Radio-Canada

-    Et chaque mois, 1,7 million d’Internautes de partout au Canada viennent consulter le site Radio-Canada.ca


Dans la cabane de Catherine François au Canada

Que se passe-t-il dans le « plus beau pays du monde » - comme aimait le définir l’ex premier ministre du Canada Jean Chrétien - ? Correspondante depuis septembre 2008 de TV5 Monde au Canada - en poste à Montréal - je vous propose dans ces carnets de suivre l’actualité de cet immense pays, baigné d’un océan à l’autre, avec toutefois un éclairage braqué plus spécifiquement sur le Québec, la province où vit la majorité francophone… je veux, dans ces carnets que je vous offrirais sur une base régulière, vous présenter ce qui fait les grands titres de la presse d’ici et vous parler de sujets d’actualité dont je ne parle pas forcément dans les reportages que je produis pour TV5 Monde. Cette nouvelle tribune me donnera aussi l’occasion de revenir plus en détails sur certains de ces reportages et de vous narrer des anecdotes de tournage quand j’en aurais – il y en a souvent - Bref, de quel bois se chauffe ma « cabane au Canada » ? Vous le saurez en venant consulter régulièrement ces pages…

Chronologie radio-canadienne:

Logo de Radio-Canada
Logo de Radio-Canada
-    2 novembre 1936 : création de la Société Radio-Canada

-    11 décembre 1937 : CBF, la première station de radio de Radio-Canada entre en ondes

-    1951 : inauguration de la Maison de Radio-Canada, située à l’époque sur le boulevard Dorchester ouest à Montréal. En 1973, cette Maison déménage  là où elle se trouve encore, au 1400 Boulevard René Lévesque Est, à l’est du centre-ville de Montréal.

-    6 septembre 1952 : la première station de télévision de Radio-Canada entre en ondes

-    1974 : la télévision de Radio-Canada est entièrement en couleur

-    1er janvier 1995 : RDI, le Réseau de l’Information de Radio-Canada, entre en ondes…  Il s’agit alors de la première chaîne d’information continue en français en Amérique du nord, en ondes depuis 24 heures sur 24. Impossible de l’oublier, j’y étais !!  Je travaillais comme rédactrice dans la salle des nouvelles de RDI et ce moment-là, ce premier janvier à 9h du matin, a été historique. Très émouvant d’ailleurs, on a tous versé une larme dans la salle… Je suis très fière d’avoir participé à cette aventure et resterai toujours très attachée à RDI…

-    1995 : activation du site internet officiel de Radio-Canada, radio-canada.ca

-    Novembre 2001 : inauguration du Centre de l’Information, une nouvelle grande salle de nouvelles qui réunit les salles de rédaction de Radio-Canada et de RDI et qui marque l’arrivée de la technologie numérique à l’information de la SRC – l’inauguration initiale était prévue en septembre 2011, mais avec le 11 septembre, elle a dû être repoussée…

-    2010 : intégration de la salle des nouvelles radio au Centre de l’Information