Les Chroniques québécoises de Catherine François

dans

Le rouleau compresseur conservateur

Le ministre des Finances Jim Flaherty a présenté aux Canadiens son budget.
Le ministre des Finances Jim Flaherty a présenté aux Canadiens son budget.
Il était attendu par beaucoup, ce premier budget du gouvernement canadien conservateur majoritaire – les derniers ont été présentés par un gouvernement conservateur aussi, mais minoritaire, nuance importante. Attendu, et craint par beaucoup également ce budget… Et pour cause…

Plus de 5 milliards de compressions

Le ministre des Finances Jim Flaherty a donc présenté aux Canadiens son budget le 29 mars dernier, un budget qui prévoit des compressions de 5,2 milliards de dollars. Les premières victimes de ces compressions sont dans les rangs de la fonction publique fédérale, avec la suppression de 19 200 postes de fonctionnaires – dont 7 200 abolis par des départs à la retraite. 

La Société Radio-Canada et son pendant anglophone CBC , qui sont ce que l’on appelle des Sociétés de la Couronne, ne sont pas épargnées, elles  vont devoir amputer leur budget de 115 millions de dollars au cours des trois prochaines années , soit 10% environ de son budget annuel, ce qui fait craindre le pire en terme de maintien de qualité de la programmation actuelle – nous allons savoir au cours des prochaines semaines comment et en quoi ces compressions vont nous affecter, nous, employés de Radio-Canada… 
L’État canadien se prépare donc à un gros, très gros dégraissage…  Le ministre Flaherty l’a dit : la culture du gouvernement fédéral doit changer. 

Pourquoi ces compressions majeures, qui vont devoir se répéter au cours des trois prochaines années ? Pour retrouver un équilibre budgétaire en 2015-2016 – ce déficit est actuellement de plus de 21 milliards de dollars. Le ministre Flaherty s’est félicité d’ailleurs que le Canada n’ait pas à procéder à des coupes drastiques comme celles que doivent faire d’autres pays industrialisés. Qu’on les qualifie de drastiques ou non, ces mesures vont quand même affecter des milliers de Canadiens… 

L’âge de la retraite repoussé… et moins d’études environnementales

Autre mesure annoncée par le gouvernement Harper : l’âge de la retraite est repoussé de deux ans, passant de 65 à 67 ans. Et ce, pour tous les Canadiens qui sont nés après le 31 décembre 1962 – je vais donc devoir travailler deux ans de plus. Cette mesure devrait permettre au gouvernement canadien de réaliser des économies de près de 11 milliards de dollars par année. A priori ici, il n’y aura pas de déferlement de manifestations, grèves et autres contestations pour dénoncer cette mesure, alors qu’en France une proposition de même nature  a déjà paralysé le pays à plusieurs reprises. Ce n’est vraiment pas la même culture politique et sociale… 

Le gouvernement Harper veut également restreindre le nombre d’études environnementales quand il s’agira d’évaluer un projet d’exploitation des ressources naturelles ou autre projet de nature environnementale. La  loi va donc être modifiée pour qu’il y ait UNE seule évaluation de chaque projet et qu’elle soit menée dans un délai d’un an maximum.

Cinq cents grands projets d’exploitation des ressources naturelles, avec des investissements de 500 milliards de dollars, sont sur la table pour les 10 prochaines années. Des projets porteurs de centaines de milliers d’emplois et de centaines de milliers de dollars de retombées économiques potentielles. Le ministère fédéral de l’Environnement est ainsi l’un des ministères qui va perdre le plus de plumes au cours des prochaines années, avec une baisse de son budget de plus de 8%. Des mesures qui ont fait grimper tous les groupes écologistes dans les rideaux. 

Patrick Roy sera-t-il le sauveur de l'équipe de hockey sur glace de Montréal ?
Patrick Roy sera-t-il le sauveur de l'équipe de hockey sur glace de Montréal ?
Pendant ce temps… 

La présentation de ce budget jeudi a été quelque peu éclipsée au Québec par une nouvelle de nature sportive, avec le limogeage du directeur général du Canadien, l’équipe de hockey sur glace de Montréal. Il faut dire que l’équipe a eu une saison absolument pitoyable, en finissant dernière de sa division, ce qui l’a exclu du reste des compétitions, ce que l’on appelle les Séries qui mènent pour les meilleurs à la finale de la Coupe Stanley, le trophée à gagner. Il faut comprendre que le hockey ici, et surtout le Canadien, c’est une RE-LI-GION ! 

Alors dès que la nouvelle a été annoncée, les télés, les radios, les tribunes en tout genre et le cyberespace se sont enflammés, avec une seule question sur toutes les lèvres : QUI sera le prochain directeur de l’équipe, QUI saura lui redonner ses lettres de noblesse, son halo de gloire ? Avec un nom qui revient sans cesse, Patrick Roy, ex-gardien de but étoile, qui faisait d’ailleurs partie de l’équipe quand elle a remporté sa dernière coupe Stanley, en 1993. Sera-t-il le SAUVEUR tant attendu ? La question apparemment a fait réagir plus de monde que le budget Flaherty. Comme au temps des Romains, sous Jules César, quand on disait que ce que le peuple veut, c’est du pain… et des jeux… 

Dans la cabane de Catherine François au Canada

Que se passe-t-il dans le « plus beau pays du monde » - comme aimait le définir l’ex premier ministre du Canada Jean Chrétien - ? Correspondante depuis septembre 2008 de TV5 Monde au Canada - en poste à Montréal - je vous propose dans ces carnets de suivre l’actualité de cet immense pays, baigné d’un océan à l’autre, avec toutefois un éclairage braqué plus spécifiquement sur le Québec, la province où vit la majorité francophone… je veux, dans ces carnets que je vous offrirais sur une base régulière, vous présenter ce qui fait les grands titres de la presse d’ici et vous parler de sujets d’actualité dont je ne parle pas forcément dans les reportages que je produis pour TV5 Monde. Cette nouvelle tribune me donnera aussi l’occasion de revenir plus en détails sur certains de ces reportages et de vous narrer des anecdotes de tournage quand j’en aurais – il y en a souvent - Bref, de quel bois se chauffe ma « cabane au Canada » ? Vous le saurez en venant consulter régulièrement ces pages…