Info

Les mariés de l'an 2013

Les deux “jeunes“ mariés entourant Hélène Mandroux la maire de Montpellier - AFP
Les deux “jeunes“ mariés entourant Hélène Mandroux la maire de Montpellier - AFP

Après des mois de débat au Parlement, et à travers toute la France, allant jusqu'aux violences, les premiers mariés de la nouvelle loi autorisant le mariage pour tous, se sont dit oui à Montpellier, au Sud du pays. Vincent Autin et Bruno Boileau ont été unis le 29 mai 2013 par la maire socialiste Hélène Mandroux. La France est le 14ème pays à avoir adopté cette mesure égalitaire. Un événement salué par Sergio Coronado, sur le palteau de TV5Monde, député EELV (majorité) de la 2ème circonscription des Français de l'étranger (Amérique centrale et du Sud), lui même très engagé dans la bataille, à titre politique et personnel. 

dans

“C'est l'aboutissement d'une longue marche“ pour le député Sergio Corronado

“C'est l'aboutissement d'une longue marche“ pour le député Sergio Corronado

“Votre histoire rencontre celle de tout un pays“

AFP
La Une du quotidien El Païs salue l'événement, vu d'Espagne où le mariage pour tous existe depuis 2005
La Une du quotidien El Païs salue l'événement, vu d'Espagne où le mariage pour tous existe depuis 2005
Ils se sont dit oui devant le buste de Marianne, symbole de la République française : Vincent Autin et Bruno Boileau ont été unis mercredi à Montpellier (sud) "au nom de la loi", premier mariage homosexuel en France, célébré dans une ambiance jazzy et bon enfant. Vincent Autin, 40 ans, et Bruno Boileau, 30 ans, qui vivent ensemble depuis sept ans, ont échangé leur consentement en présence de plusieurs centaines d'invités et des représentants de 115 médias du monde entier, après avoir pénétré dans la grande salle de la mairie au son de la chanson "Love" de Nat King Cole.

Avec eux, la France est devenue le 14e pays du monde où les couples homosexuels peuvent se marier.

"Votre histoire rencontre en ce jour celle de tout un pays", leur a dit, émue, la maire socialiste Hélène Mandroux. "Vincent, Bruno, nous allons, vous allez vivre un moment historique. Un moment historique pour notre pays pour notre République".

Après que les deux homme se sont dit "oui", Mme Mandroux a prononcé la formule consacrée : "Je vous déclare unis par le mariage au nom de la loi". Et c'est avec Frank Sinatra chantant "Love and Marriage" que les deux hommes ont échangé leurs alliances.
"Nos premières pensées vont à tous les militants, à toutes les militantes" de la cause homosexuelle, a dit Vincent, tandis que Bruno évoquait "la haine qu'on a tous entendue et qu'on a très mal vécue".
Auparavant, le couple avait traversé le parvis de la mairie, sous des applaudissements, mais subissant aussi quelques huées, très minoritaires.

Parmi les invités figurait aussi une avocate camerounaise qui défend la cause homosexuelle en Afrique, Alice Nkom. "C'est un moment historique", a expliqué l'avocate, élue par le New Yorker parmi les huit personnalités ayant fait l'Afrique en 2012.  Et 230 journalistes, dont une part très importante pour des médias étrangers avaient été accrédités, rejoints par des dizaines d'autres venus "librement".

Une cérémonie suivie par des centaines de journalistes du monde entier

30.05.2013reportage à Montpellier de nos partenaires de France3
Les mariés de l'an 2013