Info

Les mères en colère de Fukushima

Un an après le séisme et tsunami qui ont frappé le nord-est du Japon le 11 mars 2011, provoquant une catastrophe nucléaire sans précédent, des mères en colère exigent la vérité sur la radiation que subissent au quotidien leurs enfants dans la région de Fukushima. Elles ont mis en place un véritable réseau de résistance.

dans
Les mères en colère de Fukushima

Les chiffres du désastre

AFP
SEISME:
Vendredi 11 mars 2011, 14H46 locale (05H46 GMT)
Magnitude 9,0, épicentre 38 degrés nord, 142,9 degrés est, dans l'Océan Pacifique, à une profondeur terrestre sous-marine de 24 km

TSUNAMI:
Alerte au tsunami lancée 3 minutes plus tard.
Hauteur de vague mesurée: plus de 15 mètres en plusieurs endroits (Ishinomaki, Soma, Ofuna, etc.)

BILAN:
15.846 morts confirmés (au 7 février 2012)
3.317 personnes encore portées disparues
(Aucun mort ou disparu du fait des radiations dues à l'accident de Fukushima).
6.011 blessés

REFUGIES:
341.411 personnes réparties dans tout le pays
52.882 logements provisoires construits

DESTRUCTIONS:
128.558 bâtiments totalement détruits
916.883 bâtiments en partie détruits
22 millions de tonnes de déchets totalisés dans les trois préfectures les plus touchées (Miyagi, Iwate, Fukushima)

RECONSTRUCTION:
L'Etat a approuvé 4 rallonges budgétaires de reconstruction pour l'année fiscale d'avril 2011 à mars 2012 totalisant un montant de 20.500 milliards de yens (plus de 200 milliards d'euros)