Les voyages de Donald Trump et de son clan ruinent le service de protection des personnalités

TRUMP SECRET SERVICE
TV5 Monde/Céline Bruneau

Voyages incessants, vacances à rallonge, la très grande tribu Trump a vidé en quelques mois les caisses du Secret Service, l'agence fédérale chargée de protéger le président américain et sa famille. Le directeur de l'agence avoue ne plus pouvoir payer ses agents. 

dans
 Randolph Alles, a déclaré au quotidien américain, Usa Today, que plus de 1 000 agents avaient déjà atteint le plafond individuel annuel de salaire et d'heures supplémentaires fixé par le budget fédéral, soit 160 000 dollars par agent. Le Secret Service se retrouve avec une charge de travail sans précédent, entre les enfants adultes du président Trump qui voyagent énormément pour la gestion de l'entreprise familiale mais aussi leurs vacances, et Donald Trump lui-même qui passe l'essentiel de ses week-ends dans ses golfs et propriétés de luxe de la côte Est, en Floride, en Virginie ou dans le New Jersey.

53 jours de congés pour Trump contre 15 pour Obama à la même période


Avant de devenir président, Donald Trump aimait à critiquer Barack Obama parce qu'il prenait selon lui trop de vacances. Pourtant, au début de ce mois d'août, l'actuel président américain avait déjà pris trois fois plus de jours de repos que son prédécesseur. Et à la fin du mois, il aura pris 53 jours de congés depuis son inauguration en janvier, contre 15 pour Barack Obama à la même période. Depuis sa prise de fonction, Trump a effectué sept voyages vers sa résidence de Mar-a-Lago, en Floride, s'est rendu cinq fois à son club de golf de Bedminster, dans le New Jersey, et est retourné une fois à la Trump Tower de New York.

Une famille nombreuse

«Le président a une famille nombreuse, et notre responsabilité est dictée par la loi. Je n'ai aucune flexibilité», affirme le chef du Secret Service, Randolph Alles, au quotidien américain Usa Today. Selon lui, ses agents n'ont jamais eu à protéger autant de gens liés de près ou de loin à la Maison Blanche : 42 personnes, dont 18 membres de la famille du président. Sous la présidence de Barack Obama, le nombre s'élevait à 31 personnes.