Info

Lettonie : l'inconnue de la Baltique

La Lettonie, 2 millions d'habitants, capitale : Riga, sur les bords de la mer Baltique. Que sait-on de ce "petit" pays européen - plus grand que la Belgique néanmoins - ? Dans l'espace francophone, pas grand chose.
Au 1er janvier 2015, les Lettons ont pris la présidence tournante de l'Union Européenne, une nouvelle étape dans son intégration au continent, après l'Indépendance retrouvée en 1991 et l'adhésion à l'UE en 2004.
Entre histoire douloureuse et désir d'avenir, la rédaction de TV5Monde est allé voir là-bas ce que veulent et ce que vivent ces méconnus Lettons.

dans

Vaira Vike-Freiberga “ La Lettonie montre qu'un pays peut surmonter ses souffrances et réussir des changements radicaux“

Vaira Vike-Freiberga  a été Présidente de Lettonie de juillet 1999 à juillet 2007. Pendant ces 8 ans, elle a conduit son pays vers l’adhésion à l’Union Européenne et à l’Otan. 
Elle est née à Riga en 1937, mais quitte la Lettonie avec sa famille en 1945, quand les Soviétiques prennent le pouvoir.  Commence alors une vie d’exilée, en Allemagne, puis au Maroc où elle suit une scolarité française ( ce qui explique sa maîtrise parfaite du Français). 
Dans une première vie, Vaira Vike-Freiberga est universitaire, docteure en psychologie, et enseigne à l’université de Montréal (Canada). Elle est également une spécialiste de la littérature folklorique de Lettonie à laquelle elle a consacré plusieurs livres. 
Elle rentre au pays en 1998 seulement. Depuis la fin de sa présidence, Vaïra Vike-Freiberga multiplie les conférences dans le monde. Elle est une analyste affûtée de son pays, de l’Europe centrale et de la construction européenne.
Entretien : Jean-Luc Eyguesier et Gérald Breistroff
Vaira Vike-Freiberga “ La Lettonie montre qu'un pays peut surmonter ses souffrances et réussir des changements radicaux“

Une ferme en Courlande

17.01.2015Reportage de Jean-Luc Eyguesier et Gérald Breistroff
La Lettonie est resté longtemps un pays de petites fermes vivrières, puis est venu le temps des kolkhozes, et aujourd'hui, avec les subsides de Bruxelles, la filière agricole est en train de se mettre au niveau européen.
Mais l'accès au crédit reste difficile pour les agriculteurs, comme pour tous les entrepreneurs. Et aujourd'hui, la crise de l'économie russe et l'embargo russe sur les produits agricoles vient jeter une ombre supplémentaire sur "l'or vert" de Lettonie.
Rencontre avec Ilvars Ozolins, éleveur en Courlande.
Une ferme en Courlande

La Lettonie prend la présidence du Conseil de l'Union Européenne

Interview du Ministre letton des Affaires Etrangères, Edgars Rinkevics

01.01.2015
La Lettonie prend la présidence du Conseil de l'Union Européenne

La mémoire de l'oppression

06.01.2015Reportage de Jean-Luc Eyguesier et Gérald Breistroff Montage : Anthony Krizic
A Riga, la capitale lettone, le Musée de l'Occupation veut rendre justice à l'oppression qu'ont subit les Lettons au cours de la Seconde Guerre Mondiale et après. De la part des Nazis, puis des Soviétiques. Dans la mémoire officielle lettone, l'occupation n'a pris fin qu'en 1991, avec la fin de l'URSS, l'Indépendance retrouvée, et le départ des soldats de l'Armée Rouge.
La mémoire de l'oppression

Quelle place pour les Russes en Lettonie ?

05.01.2015Reportage de Jean-Luc Eyguesier et Gérald Breistroff - Montage : Emmanuelle Marty
Ils représentent 27 % de la population mais près de la moitié des habitants de la capitale, Riga. Les Russes "ethniques" de Lettonie sont arrivés dès le Moyen-Age, mais, pour beaucoup, à la période soviétique.
La cohabitation est pacifique avec les Lettons "ethniques", mais certains se plaignent d'être marginalisés depuis l'Indépendance de 1991. Un examen de langue lettone est nécessaire pour obtenir la citoyenneté, résultat : encore 13 % des habitants de la Lettonie sont des "non-citoyens".
Quelle place pour les Russes en Lettonie ?

Meduza, un média russe en Lettonie

Reportage de Jean-Luc Eyguesier et Gérald Breistroff - Montage : Anthony Krizic
Lenta.ru, premier site d'information russe sur le net se distinguait par son indépendance vis à vis du pouvoir. Trop sûrement, puisque sa rédactrice en chef, Galina Timchenko, a été renvoyée en mars dernier, suivi par 80% de la rédaction.
En cet automne 2014, les voici de nouveau sur le pont, avec un nouveau site : Meduza.io , déterminés à informer les Russes de manière indépendante, mais cette fois à l'abri dans la capitale lettone.


 
Meduza, un média russe en Lettonie

Un dynamisme économique menacé

Reportage de Jean-Luc Eyguesier et Gérald Breistroff - Montage : Emmanuelle Marty
Après une récession spectaculaire en 2008 - 2009, la Lettonie a repris le chemin de la croissance, enregistrant des taux parmi les meilleurs de l'Union Européenne. Mais le pays vient de loin et a encore beaucoup de chemin à parcourir. Et depuis 2014, la crise russe et l'apathie économique européenne pourraient contrarier ses efforts.
Un dynamisme économique menacé

Une histoire tourmentée en quelques dates.

 
XIIIème siècle : les chevaliers porte-glaives germaniques envahissent et christianisent le sud de la mer Baltique. Fondation de Riga qui devient un port de la Ligue hanséatique.
 
XVIème siècle : réforme protestante.
 
XVIIIème siècle : conquête par l’Empire russe. La noblesse foncière germanophone maintient les paysans lettons dans le servage.
 
XIXème siècle : abolition progressive du servage, montée du sentiment national, début de l’industrialisation.

La Première guerre mondiale dévaste la région.

En 1920, la dissolution de l'Empire russe permet à la Lettonie d'obtenir son indépendance après plusieurs épisodes militaires à la fois contre l’Armée Rouge et des troupes allemandes. Les terres agricoles sont redistribuées aux paysans et un régime parlementaire s'installe.

Septembre 1939 : A la suite du pacte germano-soviétique, l’Armée Rouge de Staline envahit le pays.

Eté 1941 : Après la rupture du pacte, l’armée allemande occupe le pays.  L’extermination de la communauté juive qui s’ensuit fait 90 000 victimes.

A partir de 1944, l’Armée Rouge repousse les Allemands. La Lettonie est de nouveau occupée par les Soviétiques.

1945 – 1991 : République socialiste soviétique de Lettonie.

1991 : 2ème indépendance, sur les ruines de l’URSS

2004 : Adhésion à l’Otan et à l’Union Européenne