LeWeb'10 ou la crème de l'Internet mondial réunie à Paris

Le gratin du web international s’est retrouvé à Paris, les 8 et 9 décembre, pour l’événement annuel LeWeb. Depuis 2004, le Français Loïc Le Meur, blogueur et patron d’une société implantée à San Francisco, organise cette conférence dédiée aux nouvelles technologies. Cette année, TV5Monde y était.

dans
Loic Le Meur sur scène, dans un show à l'américaine (© D.V.)
Loic Le Meur sur scène, dans un show à l'américaine (© D.V.)
Le principe de LeWeb est simple. Doter la capitale française d’un évènement de renommée mondiale, qui concentre pendant deux jours à Paris la crème des entreprises du secteur numérique. Un rassemblement spatio-temporel qui offre aussi une visibilité médiatique sans précédent aux entreprises locales et européennes ainsi que la possibilité de nouer des contacts à l'échelle mondiale.

Pour sa septième édition, l’évènement, qui est devenu un des temps forts de l’année pour ceux qui sont à l’écoute des nouvelles tendances, a encore accru sa puissance médiatique en invitant le blizzard parisien, obligeant la plupart des visiteurs et intervenants à recourir au système D pour passer la nuit. Les 140 personnes dédiées à l’organisation des trois espaces d’exposition ont évité les couacs majeurs.

GIGANTESQUE ET PARADOXALE OPÉRATION DE COMMUNICATION

Cet événement est d’abord un grand show en ligne. Une salle dite « plénière » est disposée comme une comédie musicale avec ses premiers rangs officiels, ses espaces ultra connectés (au plus fort de l’événement plus de deux mille terminaux étaient connectés en même temps au réseau Wi-Fi) pour permettre aux blogueurs et journalistes de rédiger leurs articles en temps réel.

Des gradins sont disposés pour les spectateurs et remplis comme un jour de spectacle. Pendant deux jours, avec à peine une trêve à midi pour manger du pâté, du fromage et boire un verre de rouge, la crème de l’internet mondial se relaie sur scène. Les responsables de site internet spécialisés dans les nouvelles technologies y interviewent des entrepreneurs audacieux, le patron d’Orange France ou encore les numéros 2 de Google et de Microsoft, confortablement installés sur des canapés design comme dans un show à l’américaine. Le tout est filmé en haute définition et diffusé en temps réel sur le site web.

Le néophyte a ainsi en deux jours un panorama complet des acteurs de l’Internet mondial, alors que le technophile ou le professionnel du genre se rassure plus qu’il n’apprend réellement. Le thème de cette édition recouvrait un spectre très large : les plateformes (logiciels, sites, langages de programmation…). Si large qu'il n’a sans doute pas permis de creuser un sujet en particulier. Nous avons quand même tenté de comprendre ce qu'était une plateforme avec Nokia [voir la vidéo].


LeWeb'10 ou la crème de l'Internet mondial réunie à Paris

LeWeb c’est aussi une histoire de paradoxes. Le premier événement français du genre est aussi entièrement mené en anglais et sans aucun effort de traduction en langue française. Pendant deux jours, la neige aidant, on peut se croire à New York ou Montréal alors qu’on est de l’autre côté du périphérique parisien.

Le second paradoxe tient aussi dans son droit d’accès : il faut débourser quelque mille euros pour assister physiquement aux conférences, qui sont proposées en ligne... gratuitement. Pourtant l’aura de LeWeb n’a que faire de ces incongruités et, à en juger par l’affluence du premier jour, les visiteurs surpassent ces contraintes, et sans doute pas uniquement pour le plaisir de goûter gratuitement au café expresso d’un des sponsors de ce grand barnum numérique.



Pic d'affluence dans la salle principale (© D.V.)
Pic d'affluence dans la salle principale (© D.V.)
L'HISTOIRE DU WEB S'ÉCRIT AUSSI DANS LES TRAVÉES

La raison d’être de LeWeb se trouve surtout dans les allées des trois salles. Comme dans un salon classique les constructeurs présentent leurs nouveaux produits - comme des tablettes tactiles ou une voiture communicante entièrement futuriste. Plus loin un opérateur nous vante son réseau et les constructeurs leurs nouveaux téléphones qui entrent dans une compétition planétaire : qui dominera le marché de l’internet mobile ?

France Télévisions explique les enjeux du web pour un média et explique les principes de la télévision connectée. Les constructeurs tiennent des conférences sur leur langage de programmation dans de petites alcôves qui sentent bon la matière grise. Certains de ces espaces abordent des thématiques très pointues, d’autres attirent les foules comme Facebook qui explique ses différents modules d’intégration aux sites web. Les cartes de visite s’échangent et le commerce essaie de se frayer un chemin malgré la crise.

RÉSEAUTAGE ET RÉSEAUX SOCIAUX

Enfin, LeWeb c’est aussi une énorme dose de paillettes électroniques jetées à la face de son réseau d’affaire ou de sa bande d’amis. Au fil des éditions l’événement inventé par Loïc Le Meur, un blogueur créateur d’une entreprise dédiée aux réseaux sociaux a su jouer de sa « réputation numérique » en ligne. Logique. Chez les technophiles il y a ceux qui « en sont » et le disent via Twitter, Facebook, leurs blogs, leurs articles dans les médias... ; ceux qui rêvent d’y aller mais n’ont pas réussi à se le payer ou à se faire accréditer « blogueur officiel » ; ceux qui prétendent ne pas du tout avoir envie d’y aller ; et ceux qui effectivement n’en ont vraiment rien à faire.

Journalistes, blogueurs officiellement accrédités ou non, micro-entreprises en quête de reconnaissance : tous se rencontrent à coup de « Ah tu ne ressembles pas du tout à ta photo de profil ». Un leitmotiv qui rythme la journée et crée le lien entre le monde connecté et le monde réel. Un à-côté sympathique et humain de LeWeb, qui entretient sur la Toile l’aura de l’événement. Car évidemment, les promoteurs de ce grand raout maîtrisent les ficelles de la communication de marque sur Internet.