Au Liban, faire vivre le français et la francophonie

Dans les rues de Bourj Hamoud au Liban, en mars 2015, sur le tournage de Maghreb-Orient Express.
Dans les rues de Bourj Hamoud au Liban, en mars 2015, sur le tournage de Maghreb-Orient Express.
©Maghreb-Orient Express - TV5MONDE

Pour le Mois de la Francophonie, notre émission Maghreb-Orient Express a posé ses valises à Beyrouth au Liban. C'est l'occasion pour les invités de réfléchir sur la place du français et de la francophonie dans le pays. 

dans

"Au Liban, les fautes de français sont aussi des richesses"

Co-fondatrice et directrice de la maison d'édition Tamyras,  Tania Hadjithomas Mehanna revient sur ce qui l'a séduite dans l'ouvrage de Dounia Mansour Abdelnour intitulé Faux et usages de fautes, comment parler français au Liban (Editions Tamyras). Elle s'est rendue compte du nombre d'expressions qu'elle pensait utiliser correctement comme "un jour oui, un jour non" pour dire en réalité un "jour sur deux".

Tania Hadjithomas Mehanna edition Tamyras
©Interview réalisée par Mohamed Kaci - TV5MONDE

"Le mot "Beyrouthin" n'existe dans aucun dictionnaire français"

L'éditrice et romancière Tania Hadjithomas Mehanna, lance un appel pour que le terme "beyrouthin" qui est utilisé depuis 1844, intègre les dictionnaires français. Une pétition est lancée à ce sujet sur le site de la maison d'édition Tamyras.

MOE pétition beyrouthin
©Interview par Mohamed Kaci - TV5MONDE

"Madmozél, un mot non identifié du langage libanais" 

La dessinatrice Déborah Pharès, auteure de l'ouvrage Madmozél souligne le détournement particulier des mots étrangers dans le langage libanais.

MOE Déborah Pharès Madmozèl
©Interview par Mohamed Kaci - TV5MONDE

"La francophonie au Liban je la vois très colorée"

La dessinatrice Déborah Pharès porte son regard sur l'avenir de l'a francophonie au Liban où se côtoient aussi l'anglais, l'italien et l'arabe. 

MOE Déborah Pharès dessinatrice francophonie au Liban
©Interview par Mohamed Kaci - TV5MONDE


>> Revoir en intégralité l'émission Maghreb-Orient Express spéciale Liban avec : 

-Tania Hadjithomas Mehanna, éditrice, romancière, cofondatrice et directrice de la maison d'édition franco-libanaise Tamyras
-Déborah Pharès, alias Abracadeborah, dessinatrice 
Fifi Abou Dib, journaliste au quotidien L'Orient-Le Jour, elle a également traduit le roman de Toufic Youssef Aouad, Le Pain.
Sae Lis', chanteuse. En 2013 elle a décroché la médaille d'argent pour le Liban lors des Jeux de la Francophonie de Nice.