Hongrie : importante manifestation de soutien à l'Université Soros

Manif Hongrie

Malgré les manifestations monstres, le président hongrois a promulgué une loi très décriée qui pourrait interdire aux universités étrangères de délivrer des diplômes à ses étudiants. Parmi les établissements visés : l’Université d’Europe centrale financée par George Soros.

dans

Le drapeau européen bien en main, les slogans bien huilés. Oui à un pays libre, oui à une université libre... Les manifestants ont défié lundi soir la police devant le palais présidentiel. Derrière ces murs, le chef de l'Etat hongrois vient de promulguer une loi qui divise et provoque la colère.

Cette loi adoptée mardi dernier par le Parlement prévoit d'interdire les établissements d'enseignement étrangers qui ne disposent pas de campus dans leur pays d'origine sans un accord gouvernemental. Ils seraient 28. Dans les faits, l'Université d'Europe centrale, financée par le milliardaire américain George Soros est dans la ligne de mire.


La loi porte la signature de Viktor Orban, le Premier ministre nationaliste connu pour ses dérapages anti européens ou anti étrangers. Le chef du gouvernement entend aussi mettre sous surveillance les ONG qui devront déclarer toutes leurs ressources étrangères.