Noor1 : le Maroc mise sur l'énergie renouvelable

Noor1
Commentaires de May Vallaud

Au Maroc, a été inaugurée ce jeudi 4 février, la plus grande centrale solaire du monde. Au sud de Ourzazate, en plein désert, elle met en oeuvre une technologie étonnante : non pas des panneaux solaires classiques, mais un champ de miroirs.

dans

Inaugurée le 4 février, Noor 1 devient la septième centrale solaire thermodynamique la plus grande au monde, après les 5 centrales américaines et la celle d'Espagne. Elle sera, dans sa version achevée (avec Noor 2 et 3), la plus grande centrale solaire au monde.

Noor I est constituée d'un champ de 480 hectares de miroirs courbes d'une capacité de 160 MW. Le projet, dont le coût dépassera 600 millions €, est géré par l'Agence marocaine de l'énergie solaire et construit par un consortium majoritairement saoudien. 

En 2015 a débuté la construction de la seconde étape, portant à 500 MW la puissance de l'ensemble. Noor II utilisera la technologie thermo-solaire avec capteurs cylindro-paraboliques, comme Noor I, avec une puissance comprise entre 150 et 200 MW et une capacité de stockage de minimum 3 heures. Noor III utilisera la technologie thermo-solaire avec tour, avec une puissance comprise entre 100 et 150 MW et une capacité de stockage de minimum 3 heures également.

Cette première centrale solaire marocaine s'inscrit dans le cadre du plan national des énergies renouvelables qui s'est fixé l'objectif de fournir 42 % du courant électrique à partir de sources renouvelables en 2020. Au complexe Noor en construction à Ouarzazate s'ajouteront quatre autres centrales solaires actuellement en projet dans le pays : Ain Bni Mathar, Foum Al Oued, Boujdour et Sebkhat Tah.