Info

Mobilisation contre le terrorisme nucléaire

dans

Déclaration de Barack Obama

Après deux jours de discussion à Washington, le président américain Barack Obama se réjouit des décisions qui ont été prises.

TV5Monde - 50''
14 avril 2010
Déclaration de Barack Obama

Sécuriser les stocks nucléaires

Les Etats-Unis s'inquiètent de voir la bombe atomique tomber entre les mains des terroristes. Le président américain a convié à Washington 50 chefs d'Etat pour sécuriser les stocks nucléaires.

Récit de Sophie Roussi

TV5Monde - 1'34
13 avril 2010

Sécuriser les stocks nucléaires

Ouverture du sommet à Washington

Le président américain reçoit toute la planète pendant deux jours pour parler de la sécurité nucléaire. Il a déjà commencé à ajuster ses cibles.

Récit d'Amélie Canot
TV5Monde
12 avril 2010
Ouverture du sommet à Washington

La doctrine Obama

Le président Barack Obama à Pragues, à l'occasion du sommet Europe - États-Unis, le 5 avril 2009.
Le président Barack Obama à Pragues, à l'occasion du sommet Europe - États-Unis, le 5 avril 2009.

Un an après son discours de Prague, le président américain Barack Obama dévoile sa nouvelle politique nucléaire. Son but : réduire le nombre et le rôle de l'arme atomique dans la politique de défense des Etats-Unis. Ce qui marque une nette rupture avec le passé.

Les Etats-Unis s'engagent à recourir aux frappes nucléaires seulement "dans des circonstances extrêmes" et promettent de ne jamais utiliser l'arme atomique contre un adversaire qui ne la détient pas et qui respecte les règles du traité de non-prolifération nucléaire (TNP).

L'Iran, signataire du TNP mais accusé de développer l'arme atomique, et la Corée du Nord, sortie du TNP en 2003 et qui a effectué deux essais nucléaires, font figure d'exception à la règle, a prévenu Washington.

Cette nouvelle doctrine affirme que les Etats-Unis "ne produiront pas de nouvelles têtes nucléaires" et "ne conduiront pas d'essais nucléaires", mais elle proclame aussi la nécessité de moderniser les infrastructures nucléaires, et laisse la porte ouverte au "remplacement" de têtes nucléaires si le président en ressent le besoin.

Colère du pouvoir iranien

Face à la nouvelle politique nucléaire des Etats-Unis, l'Iran promet une "réponse fracassante". Le président Ahmadinejad est regonflé à bloque.

Récit de Esmeralda Labye
RTBF - 1'29
8 avril 2010
Colère du pouvoir iranien