Nathalie Mimoun, candidate indépendante

Ancienne correspondante consulaire, Nathalie Mimoun s'est lancée dans la campagne législative en indépendante. Elle mise sur la proximité avec les électeurs, en mettant en avant son expérience de Française expatriée.

dans
Qui êtes-vous ?

Habitant en Israël depuis 26 ans, je suis, comme les électeurs, une Française de l’étranger. Médecin de formation, mariée, mère de 4 enfants. De ma mère enseignante, je retiens la valeur de l’éducation qui permet l’émancipation, la conquête de l’égalité sociale et de mon père médecin, la vocation à porter assistance à tous sans distinction.
Aujourd’hui, mon expérience de chef d’entreprise m’a amenée à m’imposer dans un milieu exigeant ou seuls le concret et l’efficacité comptent.

Pourquoi voulez-vous être députée des Français hors de France ?

Parce que je suis directement concernée puisque j’habite un des pays de la 8e circonscription. Présente depuis des années sur le terrain social, j’ai de plus assumé, avant ma candidature, les responsabilités de correspondante consulaire. Je suis la candidate au plus près des difficultés et des attentes de milliers de Français.

A Paris, à l’Assemblée Nationale, si je suis élue, je déposerai des propositions de lois pour défendre nos droits et nos intérêts, au-delà du cadre actuel. Je lutterai contre une situation d’injustice concernant les Français de la 8e circonscription qui doivent payer plus pour recevoir moins, notamment lorsqu’ils possèdent un bien (appartement ou autre) en France. Ces Français se voient taxer plus que ceux qui résident en France. Par ailleurs recevoir moins c’est le cas des retraités en Israël dont les minimum allocations retraite sont inférieurs à ceux payés en France.

Sur quelles problématiques faites-vous campagne ?


Je m’emploierai à promouvoir  l’image des pays dans lesquels nous habitons. J’encouragerai les rencontres et les échanges  culturels entre les universitaires, les artistes de France et ceux de notre circonscription. Je préserverai  nos acquis sociaux concernant les retraités, les familles fragilisées et les handicapés.

Présente sur le terrain, j’assurerai des permanences régulières dans les différents pays de la 8e circonscription, je serai  à l’écoute des  problèmes et des demandes des Français. Je soutiendrai et veillerai au financement du développement de projets concrets sur la circonscription grâce à la réserve parlementaire. J’œuvrerai à la création d’un site interactif, rassemblant dans des forums, les réponses indispensables aux Français.

Mon objectif : faciliter l’intégration des Français dans les pays de la 8e circonscription associée à un dispositif de soutien adapté aux besoins des créateurs de PME et aux demandeurs d’emplois. Je porterai au niveau politique les efforts des associations qui luttent pour la reconnaissance des diplômes. J’entends personnellement, travailler sur des propositions originales, en impliquant la préservation de l’environnement, les énergies renouvelables et le développement durable, sources d’emplois.

Je veux être la députée au plus près des Français de la 8e circonscription et surtout la députée de l’innovation et de la créativité, j’entends élargir les droits des Français de l’étranger et bousculer  les routines administratives.


Le site de campagne de Nathalie Mimoun