Info

"Ne cherchons pas à transformer la France en Canada", Roland Lescure

Roland Lescure, député Français de l'étranger Amérique du Nord 171016
©TV5MONDE

Roland Lescure est devenu député des Françaises et des Français d’Amérique du Nord en mai dernier. Protection sociale, éducation, fiscalité... Cet élu de "La République en marche" défend ces thématiques de campagne sur TV5MONDE et évoque aussi la politique française.

dans

En quelques mois, Roland Lescure a totalement changé de vie professionnelle. En avril dernier, il était encore le vice-président de la Caisse de dépôt et placement du Québec qui gère les caisses de retraite. Puis, il a démissionné pour faire campagne à Montréal en faveur du candidat En Marche! et futur président français : Emmanuel Macron. 

En mai, il se lance dans la campagne des législatives. Il est élu député de "La République en marche" en Amérique du Nord, première circonscription des Français établis hors de France.

Roland Lescure vit désormais entre Montréal et l’Assemblée nationale à Paris où il préside la commission des affaires économiques.

Tout au long de sa campagne en faveur des expatriés, il a défendu leur protection sociale, l'éducation à l'étranger et évoqué la fiscalité. Des thèmes communs aux autres candidats à la députation des Français de l'étranger. 

Quelle va être l'application de son programme ? Il en rend compte sur le plateau de TV5MONDE : « Il faut faire une mission globale sur l’ensemble de la fiscalité et de la protection sociale dont bénéficient et que payent les Français de l’étranger. Il faut que les Français de l’étranger en aient pour leur argent. Aujourd'hui, c’est très inéquitable.» 

Roland Lescure ajoute : « Il faut que du côté de la formation, de l’enseignement, on ait toujours évidemment les vaisseaux amiraux que sont les lycées français qui marchent très bien à l’international mais complétés par d’autres offres alternatives plus entrepreneuriales pour que les Français qui vivent à l’étranger pour toujours qui ne souhaitent pas nécessairement que leurs enfants soient dans le système français mais apprennent le français. »

Le député des Français de l'étranger s'est aussi prononcé sur la situation française qui pourrait prendre exemple sur la méthode canadienne de négociation de traité comme le CETA par exemple sans pour autant « chercher à transformer la France en Canada ou en Québec », souligne-t-il. 

Roland Lescure appelle à « libérer l'entreprenariat français » et rappelle l'importance de la formation des jeunes :


Sur le plateau de TV5MONDE, Roland Lescure revient aussi sur le phénomène du mot-clé #balancetonporc par lequel les femmes dénoncent sur Twitter le harcèlement sexuel dont elles ont été victimes ainsi que le nom de leur agresseur. 

> Lire notre article : "Balancer" est-il une réponse au harcèlement sexuel ?