Nourrir les chameaux

dans

Nourrir les chameaux

Le basrim est l’herbe fourragère dont raffolent les chameaux et les chevaux. Son prix a augmenté et pour ceux qui travaillent dans le tourisme (comme ici près des pyramides où ils proposent des ballades à dos de chameaux ou en calèche tirées par des chevaux), la situation est dramatique. « Nous n’avons plus un seul touriste et la seule nourriture d’un animal nous coûte 100 LE par jour » témoignent ces deux jeunes hommes.