Jeux olympiques 2016 : Gwladys Epangue à la poursuite de l'or

laura flessel gwladys epangue
©TV5MONDE

Décrocher une médaille d'or aux Jeux olympiques ? C'est le rêve des sportifs de haut niveau. A quelques mois des jeux d'été de Rio au Brésil, la taekwondoïste française Gwladys Epangue confie à TV5MONDE ses envies de médaille et reçoit les conseils de l'ancienne escrimeuse championne olympique, Laura Flessel. 

dans
A quatre mois du début des Jeux olympiques d'été de Rio de Janeiro, Gwladys Epangue vise l'or dans sa discipline : le taekwondo. Après avoir subi une opération au genou en décembre, la sportive est en phase de rééducation. "Les Jeux olympiques, c'est une grande ambition pour moi. Je suis vraiment à la poursuite de l'or. J'ai envie de ramener ce titre olympique pour la France. Cela fait trois olympiades que je cours après", raconte-t-elle sur TV5MONDE.

Aux JO de Pékin en 2008, la championne avait remporté le bronze. Cette fois elle veut faire mieux. Et cela suppose beaucoup d'investissement personnel : "Gagner une médaille d'or olympique, c'est vraiment beaucoup de sacrifices."

Désormais coach, Laura Flessel maîtrise les rouages des Jeux. Cette ancienne escrimeuse française a remporté cinq médailles olympiques, dont deux en or. "Il faut que Gwladys continue à rester dans son énergie, lui conseille-t-elle sur le plateau de TV5MONDE. Et puis le jour-J c'est le lâcher prise. Il faut qu'elle vive son rêve et qu'elle aille conquérir son graal olympique."

Préparer les Jeux olympiques, selon Laura Flessel, c'est "signé pour l'entraînement extrême" parce qu'explique-t-elle :  "l'olympisme c'est la compétition la plus importante dans la carrière, on est reconnu par nos pairs."

Que représente pour Gwladys Epangue cette quête de l'or ? La notoriété ? C'est plutôt pour la taewondoïste "l'envie de se réaliser à travers son sport", répond-elle à Mohamed Kaci, ainsi que "la quête de l'excellence."