Oslo : Breivik, « fondamentaliste chrétien » et meurtrier présumé

La police norvégienne interrogeait samedi un « fondamentaliste chrétien » de 32 ans suspecté d'être l'auteur du carnage d'Oslo - le pire commis en Norvège depuis la Seconde guerre mondiale. Son identité a été révélé par les médias.

dans
EDIT 24/07/2011 : Le suspect a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Selon lui, son geste était « cruel » mais « nécessaire ». Il préparait son opération depuis l'automne 2009 et déclare avoir agi seul.

Anders Behring Breivik, le tueur présumé — pour l'instant, unique suspect — des attentats d'Oslo et de la tuerie sur l'île d'Utoya était présent sur les réseaux sociaux. Il avait ouvert un compte Twitter sur lequel il n'avait posté, le 17 juillet dernier, qu'un seul message, paraphrasant (voir tweet ci-dessous) une citation du philosophe anglais John Stuart Mill, « One person with a belief is equal to a force of 99 who have only interests ».

En Français : « Une personne qui a une conviction en vaut 100 000 qui n'ont que des intérêts ».

Il avait aussi ouvert un compte Facebook aujourd'hui fermé. Mais on trouve facilement sur Internet des captures d'écran du contenu de ce compte (PDF).

Selon un de ses amis contacté par le quotidien norvégien populaire VG, Anders Behring Breivik se serait senti proche de l’extrême-droite il y a quelques années, et aurait affiché une série d’opinions controversées sur un profil Facebook qu’il aurait effacé, avant d’en ouvrir un autre le 17 juillet (capture d'écran ci-contre).

Le suspect s'y présente comme directeur de Breivik Geofarm, une ferme biologique qui lui a donné accès à des produits chimiques susceptibles d'être utilisés pour la confection d'explosifs. Selon l'AFP, la centrale d'achat agricole a indiqué samedi qu'il avait acheté six tonnes d'engrais chimiques début mai.

Sur son profil, le jeune homme blond de 32 ans se décrit comme chrétien et conservateur. Il aime la politique, lire et écrire. Son sport favori est la chasse (ce qui lui permet d'avoir des armes automatiques dans un pays où la réglementation est sévère en ce domaine). Il dit lire les ouvrages de William James, connu comme le fondateur de la psychologie aux Etats-Unis et proche de Bergson. Ses films préférés sont les péplums Gladiator de Ridley Scott et 300 de Frank Miller, et Dogville, drame de Lars Von Trier. Il joue aux célèbres jeux vidéos World of Warcraft et Modern Warfare 2. Sur son mur, il n'a posté ces 6 derniers jours que des vidéos de clips musicaux.

Breivik aurait posté de nombreux posts très conservateurs sur Document.no, un site d'info norvégien. Aftenposten, le plus grand journal du pays, le décrit comme un site « anti-Islam et proche d'Israël». Il y exprimait son rejet du multiculturalisme, et estimait qu’aujourd’hui la politique ne tournait plus autour des notions de socialisme contre capitalisme, mais de nationalisme contre internationalisme.