Papa Wemba, le "roi de la rumba congolaise" s'en est allé

Le chanteur Papa Wemba, l'une des grandes figures de la musique congolaise, a été victime d'un malaise alors qu'il donnait un concert à Abidjan. Il est décédé.

dans
Le « pape de la sape » et « roi de la rumba congolaise » Papa Wemba, de son vrai nom Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, a été victime d’un malaise lors d’un concert à Abidjan dans la nuit de samedi à dimanche. Il s’est effondré alors qu’il interprétait la troisième chanson de son programme, puis a été transféré à l’hôpital. L’artiste, qui était l'une des plus grandes figures de la musique congolaise, participait au Festival des Musiques urbaines d'Anoumabo (Femua).

Revoir la "Une francophone" consacrée au décès de Papa Wemba le 24 avril 2016 :
Avec notre correspondant Ange Hermann Gnanih en duplex d'Abidjan et le chroniqueur musical Amobé Mévégué :
LUF Papa Wemba 24.4.2016

Invité de TV5MONDE en juin 2015 pour présenter son album « Maître d’école », il était revenu sur l’histoire de la rumba congolaise. « Elle a fait danser toute l’Afrique, y compris nos chefs d’Etat », avait-il alors déclaré. Le musicien, né en 1949, a activement participé à l’évolution de ce genre musical, lui qui s’est initié à la musique très jeune avec l’aide de sa mère, pleureuse professionnelle.

Revoir l'interview de Papa Wemba dans le magazine Africanités en juin 2015 :

En 1977, Papa Wemba fonde le label et le groupe Viva La Musica et s’installe en Europe quelques années plus tard. Il poursuit des collaborations avec d’autres artistes dont, à partir de 1993, Peter Gabriel.

Mais dans les années 2000, l’artiste doit répondre aux accusations de la justice : il est soupçonné de participer à une filière d’immigration clandestine entre son pays d’origine le Congo, la France et la Belgique. Il est finalement condamné en 2012 à Bruxelles à une peine de prison avec sursis. Ce qui ne l’empêchera pas de poursuivre sa carrière musicale, jusqu’à ces dernières heures.

Revoir le magazine Acoustic avec Papa Wemba en décembre 2014 :

Les hommages se multiplient sur les réseaux sociaux

Suite à l’annonce de sa mort, les réactions de tristesse de son public, mais aussi de musiciens et d’artistes, ont fusé sur les réseaux sociaux, comme en témoignent ces tweets :




Voir le clip de « Mwasi », extrait de l'album « Maître d’école » :