Paris : la manif du 23 juin en images

Une des nombreuses pancartes qui fleurissaient lors du défilé
Une des nombreuses pancartes qui fleurissaient lors du défilé
© Frantz Vaillant/TV5Monde

Le parcours de la manifestation était une boucle d'un peu plus de 1,5 km, à proximité de la place de la Bastille. Commencé vers 14H30, le défilé s'est dispersé dans le calme à 16H30. Reportage photos. 

dans
Quelques secondes avant le départ de la manifestation. Philippe Martinez, leader de la CGT, est entouré par un service d'ordre impressionnant. "Le conflit sur la loi travail n'est pas, selon lui, "un bras de fer", mais "une question d'intérêt général pour les salariés ".
Philippe Martinez
Philippe Martinez
© Frantz Vaillant/TV5monde

Le parcours est une boucle d'un kilomètre et demie. Philippe Martinez défile le visage grave avec, à ses côtés, Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force Ouvrière (FO). Hormis quelques provocations de la part de quelques manifestants hors syndicats, le trajet ne rencontrera aucun incident notable.

Philippe Martinez et JC Mailly, en tête de cortège, le 23 juin à Paris
Philippe Martinez et JC Mailly, en tête de cortège, le 23 juin à Paris
© Frantz Vaillant / TV5monde
Se frayer un passage parmi la forêt des caméras, appareils photos et autres micros qui accompagnent le cortège. Dans quelques minutes, le service d'ordre de la CGT intimera à ce photographe de quitter son perchoir.
Avoir l'angle de prise de vue le plus original.. Ici, une pose "statue de la liberté" près de la place de la Bastille
Avoir l'angle de prise de vue le plus original.. Ici, une pose "statue de la liberté" près de la place de la Bastille
© Frantz Vaillant/TV5Monde

Il y a eu entre 70 000 manifestants selon la police et... 200 000 selon la CGT aujourd'hui en France. A Paris, selon la préfecture de police, entre 19 000 et 20 000 personnes ont battu le pavé à Paris ce jeudi après-midi. FO et la CGT ont donné le chiffre de 60 000 manifestants. Pour l'occasion, plus de 2 000 fonctionnaires encadraient le défilé qui s’est déroulé dans le calme.

Une femme gendarme chargée d'encadrer la manifestation. Le mot d'ordre semble être de garder son sang-froid. Comme ses collègues, elle résistera aux provocations de quelques manifestants
Une femme gendarme chargée d'encadrer la manifestation. Le mot d'ordre semble être de garder son sang-froid. Comme ses collègues, elle résistera aux provocations de quelques manifestants
© Frantz Vaillant/TV5monde
Chaque mouvement de protestation ne "colle" pas le mouvement qui suit. Ici, des étudiants, après le passage du cortège CGT et FO.
Mais il n'y avait pas que les syndicats hostiles au projet de loi travail qui ont défilé dans ce périmètre restreint. Des mouvements de jeunes et du collectif nuit debout se sont joins au mouvement de protestation
Mais il n'y avait pas que les syndicats hostiles au projet de loi travail qui ont défilé dans ce périmètre restreint. Des mouvements de jeunes et du collectif nuit debout se sont joins au mouvement de protestation
© Frantz Vaillant/TV5monde
Une grève générale était annoncée ce jeudi 23 juin, impliquant notamment les contrôleurs aériens. Les pilotes d'Air France qui avaient annoncé une grève du 24 au 27 juin ont annulé leur mouvement.
L'un des camions des manifestants aux couleurs de la compagnie Air France.
L'un des camions des manifestants aux couleurs de la compagnie Air France.
© Frantz Vaillant/TV5monde
Apparition-surprise d'Olivier Besancenot qui n'était n'est pas favorable aux conditions d'organisation de la manifestation du jour contre la loi Travail. Le matin, sur la chaine I-Télé, l'ancien porte-parole du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) déclarait : "Il y a une stratégie gouvernementale qui consiste à créer les conditions de la tension, des affrontements, pour diviser le mouvement, le marginaliser, le discréditer."

Olivier Besancenot, le 23 juin place de la Bastille à Paris
Olivier Besancenot, le 23 juin place de la Bastille à Paris
© Frantz Vaillant/ TV5Monde

Et tout à coup, avec un esprit bon-enfant, déboula la fanfare des sympathisants de "Nuit debout". Aux slogans de la CGT et de FO succédèrent quelques morceaux joyeux. Ambiance d'une fête improvisée..

La fanfare du mouvement "nuit debout"
La fanfare du mouvement "nuit debout"
©Frantz Vaillant/TV5monde
Un moment interdit par les forces de l'ordre, les manifestants hors syndicat se joignent à la manifestation..
Liberté...
Liberté...
©Frantz Vaillant/TV5Monde

Quelques croquis pris en fin de manifestation.
L'homme à la coupe :
 

Ballons et pancartes originales. Le tout est d'attirer l'attention
Ballons et pancartes originales. Le tout est d'attirer l'attention
©Frantz Vaillant/TV5monde
2ème pancarte, hostile au PS :
Outre les slogans hostiles à cette loi travail, beaucoup de manifestants ont exprimé leur déception pour l'actuel gouvernement et le Parti Socialiste
Outre les slogans hostiles à cette loi travail, beaucoup de manifestants ont exprimé leur déception pour l'actuel gouvernement et le Parti Socialiste
© Frantz Vaillant / TV5Monde
Le défilé s’est dispersé dans le calme à partir de 16 h 30, dans un climat quasi caniculaire. Une centaine de personnes aura été interpellée en marge du cortège.
 
Fin de manifestation, vers 16H40.
Fin de manifestation, vers 16H40.
©Frantz Vaillant/TV5Monde.org