« Peu importe ce que nous pouvons faire, nous devons le faire »

dans
« Keiko travaille à KnK Japan. Il pourrait y avoir 30 000 personnes mortes ou disparus. Il pourrait y avoir des milliers de personnes déplacées et sans domicile. Depuis tout le Japon, et certainement depuis le monde entier, les gens éprouvent de la compassion et nous cherchons simplement comment donner un coup de main. Peu importe ce que nous pouvons faire, nous devons le faire. »