[PHOTO DU JOUR] Reportage à Antohomadinika, un bidonville de Tananarive

Reportage à Antohomadinika, un bidonville de Tananarive où vivent plus de 12000 personnes.
Reportage à Antohomadinika, un bidonville de Tananarive où vivent plus de 12000 personnes.
©M.Girardeau/TV5MONDE

La rédaction de TV5MONDE est délocalisée à Madagascar pour le Sommet de la Francophonie. Chaque jour, nous vous racontons les coulisses de cet événement et de nos reportages au travers d'une photo. Ici, nous sommes allés à la rencontre des habitants d'un bidonville de la capitale. 

dans
Saurez-vous retrouver le journaliste reporter d'images caché dans cette photo ? Nos journalistes sont partis en reportage à Antohomadinika, un bidonville de la capitale Tananarive où vivent plus de 12000 personnes. Ici le salaire moyen ne dépasse pas les 60 cents d'euros par jour. 

Les deux latrines publiques ferment à 18h. Il n'y a qu'une seule benne à ordures et très peu de fontaines (publiques ou privées). A la saison des pluies, les cabanes sont inondées.

Dans ce bidonville, les enfants travaillent, portent des briques ou des bidons d'eau à longueur de journée. Quant aux adultes, ils vivent de petits services. Ils sont lavandières, charretiers, manoeuvres.

Sous les planches sur lesquelles se tient notre journaliste reporter d'images Martin : 30 cm d'eau croupie où pullulent rats et maladies en tous genres et où les enfants marchent pieds nus. 

Ici le Sommet de la Francophonie, et la francophonie en général, ça ne leur dit pas grand chose : "ce que j'ai entendu de la francophonie, c'est qu'il est interdit de sortir sans être bien habillé sinon on peut avoir des problèmes!" nous rapporte Isabelle, lavandière de 44 ans, qui vit dans une cabane de 6 m2 avec ses 6 enfants.