Info

[PHOTO DU JOUR] Susciter la curiosité pendant une interview

Toutes ces Malgaches font partie d'une association d'entraide de femmes. 
Toutes ces Malgaches font partie d'une association d'entraide de femmes. 
©L.Charrier/TV5MONDE

Pendant toute la durée du Sommet de la Francophonie à Madagascar, nous partageons avec vous les coulisses de nos reportages. Être interviewé par TV5MONDE, se transforme parfois en petit événement pour nos interlocuteurs.

dans
Elles ont toutes voulu venir pour raconter leur histoire, partager leur vécu, leurs difficultés et nous rencontrer. Pourtant, dans notre article, nous ne pourrons pas toutes les faire témoigner. Et finalement, beaucoup seront trop timides pour nous parler, un peu impressionnées de voir des journalistes, bien que par les sourires et la discussion la confiance s'installe. 

Toutes font partie d'une association d'entraide de femmes appelée VE.MI.TA (Vehivavy Mifanolo Tanana) qui vise à les rendre plus autonomes économiquement grâce à l'artisanat notamment. Une initiative qui leur permet de nourrir leur famille sans compter sur l'aide du mari.

Toutes ces femmes, parées de rose, ont fait un cercle autour de nous alors que nous les interviewons dans le village de la Francophonie à Antananarivo. Même si elles ne veulent pas toutes témoigner, toutes veulent écouter ce que la plus téméraire a à dire. Et ce petit cercle attire vite des curieux qui penchent une tête par dessus nos épaules pour voir ce qu'il se passe ici. Ou comment créer un petit événement par une simple interview avec de belles rencontres à la clé.