Pierre Hérisson, contre la sédentarisation forcée des Voyageurs

Conseiller municipal d'Annecy et Sénateur UMP (Union pour un mouvement populaire) de la Haute-Savoie, Pierre Hérisson a présidé en 2005 la Commission nationale consultative des Gens du voyage. Il est notamment l'auteur du rapport sur le stationnement des Gens du voyage en mai 2008.

Le sénateur réagit à l'organisation d'une réunion interministérielle sur les Roms et Gens du voyage, à Paris, après les violences de Saint Aignan, le 19 juillet 2010. Il s'inquiète des amalgames éventuels.

dans

“Cette réunion a pour but de rassurer les Français“

1'10
“Cette réunion a pour but de rassurer les Français“

“Leur mode de vie ne ressemble pas à celui de la population sédentaire“

1'27
“Leur mode de vie ne ressemble pas à celui de la population sédentaire“

“Les sédentaires et les Gens du voyages doivent faire des efforts“

0'57
“Les sédentaires et les Gens du voyages doivent faire des efforts“

“Éviter l'amalgame entre Roms et Gens du voyage“

0'33
“Éviter l'amalgame entre Roms et Gens du voyage“

Interview réalisée par Christelle Magnout

27 juillet 2010

À propos de Pierre Hérisson

Pierre Hérisson est membre du groupe UMP, né le 12 juin 1945 à Annecy (Haute-Savoie).
Il a été élu sénateur de Haute-Savoie le 24 septembre 1995 et réélu le 26 septembre 2004. Il est vice-président de la commission des Affaires économiques.

La législation sur l'accueil des Gens du voyage en France, rassemblée par la Fnasat

La Fnasat-Gens du voyage (Fédération nationale des associations solidaires d'action avec les Tsiganes et les Gens du voyage) a vu le jour en décembre 2004. Cette fédération résulte de l'union entre l'association Études Tsiganes et les fédérations d'associations Unisat (Union nationale des institutions sociales d'action pour les Tsiganes) et Unagev (Union nationale pour l'action auprès des Gens du voyage).