Info

Politique : quand les ex balancent

Valérie Trierweiler, l'ex-compagne de François Hollande © AFP
Valérie Trierweiler, l'ex-compagne de François Hollande © AFP

Merci pour ce moment de Valérie Trierweiler, l'ex-Première dame, vient d'être publié ce jeudi. Un livre confessions sur son passage à l'Elysée et sa vie avec le président français François Hollande. Ces confidences d'anciennes épouses d'hommes politiques ne sont pas une première. Avant elle, d'autres femmes se sont confiées au grand public… 

dans
Merci pour ce moment de Valérie Trierweiler, doit paraître ce jeudi. Dans cet ouvrage, l'ex-première dame raconte, entre autre, comment elle a appris l'existence d'une liaison entre le chef de l'Etat et l'actrice Julie Gayet. "L'information Julie Gayet est le premier titre des matinales. (…) Je craque, je ne peux pas entendre ça, je me précipite dans la salle de bains. Je saisis le petit sac en plastique qui contient des somnifères (…) François m'a suivi (sic). Il tente de m'arracher le sac. Je cours dans la chambre. Il attrape le sac qui se déchire. Des pilules s'éparpillent sur le lit et le sol. Je parviens à en récupérer. J'avale ce que je peux. Je veux dormir. Je ne veux pas vivre les heures qui vont arriver. Je sens la bourrasque qui va s'abattre sur moi et je n'ai pas la force d'y résister. Je veux fuir. Je perds connaissance", écrit-elle selon un extrait publié par Paris Match. 
La journaliste Catherine Schwaab qui a lu le livre en avant première affirme : "Question secrets d'Etat, il (François Hollande) peut dormir sur ses deux oreilles. Valérie parle d'amours, de déchirures et de passions". Ces confessions d'anciennes épouses d'hommes politiques ne sont pas une première. Avant Valérie Trierweiler, d'autres femmes ont souhaité dévoiler leur histoire au grand jour. 

Couverture du livre de Cécilia Attias
Couverture du livre de Cécilia Attias
En 2013, Cécilia Attias, ancienne femme de Nicolas Sarkozy, sort un livre autobiographique intitulé Envie de vérité. Dans celui-ci, elle raconte sa rencontre avec l'ex-chef d'Etat : "L'homme était intelligent, vif, drôle, et je me rendis rapidement compte que je ne le laissais pas indifférent". Elle dit ne rien regretté de cette période de sa vie et explique son divorce avec Nicolas Sarkozy comme "une démarche totalement personnelle". "Je ne suis pas une rebelle. Ce qui nous est arrivé est une chose banale Il se trouve que mon mari était président de la République. Mais ce n'était pas du courage, c'était ce qu'il fallait faire pour être en accord avec moi-même". Dans ce livre de révélations, loin d'être polémique, elle aborde également son passage à l'Elysée et revient sur les scandales du Fouquet's ou des vacances sur le yatch de Bolloré. 

Couverture du livre de Veronica Lario
Couverture du livre de Veronica Lario
Veronica Lario, l'ancienne épouse de Silvio Berlusconi a, elle aussi, souhaité livrer son histoire. Lorsqu'en 2009 il fait une apparition à l'anniversaire d'une jolie blonde de 18 ans surnommée Noemi Letizia, Veronica Lario demande le divorce. Il sera prononcé cinq ans plus tard. 
Dans son livre Tendenza Veronica, elle écrit : "Il m'avait dit qu'il allait à une conférence. C'était un énième mensonge. Il fallait que je finisse par me respecter, il valait mieux divorcer". Elle confiera également : "je ne pouvais pas me condamner à n'être que sa nounou, et je ne pouvais l'empêcher de se rendre ridicule aux yeux du monde". Au fil des pages, elle expliquera aussi que de nombreux proches de Silvio Berlusconi lui aurait conseillé de faire soigner son mari, dépendant au sexe. Mais selon Paris Match, elle aurait confié au journal britannique Times que ce sujet est tabou en Italie. "Les Italiens, en particulier les plus âgés, voient cette cure comme un concept anglo-saxon, ils ne la prennent pas au sérieux", a-t-elle expliqué au quotidien. 

Jean-Marie et Pierrette Le Pen et leur chien © AFP
Jean-Marie et Pierrette Le Pen et leur chien © AFP
Dans un autre registre, mais tout aussi frappante et unique, l'histoire de Pierrette Le Pen, ex-femme de Jean-Marie Le Pen, ancien président du FN. Elle ne sera pas racontée dans un livre mais plutôt exposée dans la presse. Après leur divorce en 1987, Jean-Marie Le Pen donne une interview au journal Playboy en évoquant notamment les difficultés financières de son ex-femme. La pilule ne passe pas. Pierrette annonce qu'elle ne s'arrêtera plus "à la discrétion rigoureuse dont elle a fait preuve jusqu'à ce jour". Elle demande un droit de réponse à Playboy qui lui propose de poser nue. En juin 1987, le magazine publie donc des photos de l'ancienne Madame Le pen, vêtue d'un tablier de soubrette dans des poses très suggestives. Dans les mois qui suivent, elle fait des déclarations dans la presse qui entraîneront une polémique sur la fortune de son ex-mari, sans pour autant entacher la popularité du président du Front National 

Vie privée vie publique : l'intimité sans frontières ?

64' de TV5MONDE

03.09.2014Présentation : Mohamed Kaci / Invité : Christophe Bigot, avocat spécialisé dans le droit des médias
Vie privée vie publique : l'intimité sans frontières ?